logo La revue auto

Bilan rolls royce un leger retrait des ventes

Même si c'est une tendance générale, l'année 2015 n'est pas l'année des records pour tout le monde. Preuve en est avec Rolls-Royce, qui enregistre une baisse pour cet exercice.

Exterieur_Rolls-Royce-Phantom-Limelight-Collection_1 Exterieur_Rolls-Royce-Ghost-Serie-II_0 Exterieur_Rolls-Royce-Wraith_0 Exterieur_Rolls-Royce-Phantom-Series-II-Coupe_3 Exterieur_Rolls-Royce-102-EX_3 Exterieur_Rolls-Royce-Drophead-Coupe_22
Voir la galerie photo

Sur les douze derniers mois, la marque britannique a produit 3 785 voitures, soit le deuxième meilleur exercice de son histoire. En 2014, Rolls-Royce dépassait pour la première fois les 4 000 unités avec un volume total de 4 063 exemplaires. Si la marque ne dépasse pas son record, elle reste toujours en tête dans la catégorie super luxe (véhicules à plus de 200 000 euros).

Rolls-Royce a toutefois digéré une baisse de 54 % sur le marché chinois. Cette chute spectaculaire n’aura pas pu être compensée par les autres marchés. La Corée du Sud est le marché qui enregistre la plus forte hausse, à hauteur de 73 %.

Le Qatar suit avec 21 % et la zone Asie-Pacifique occupe la dernière marche du podium avec 13 % de hausse. Sans donner de chiffres précis, Rolls-Royce indique que le revendeur d’Abu Dhabi est le plus performant des 130 boutiques à travers le monde.

Les prochaines venues, dont le SUV Cullinan, devraient permettre à Rolls-Royce de repasser au dessus des 4 000 unités pour les prochaines années. L’accent devrait aussi être mis sur le département Bespoke, qui n’a jamais été autant sollicité qu’en 2015.