logo La revue auto

Dodge viper une reprise d activite timide

Malgré tous ses superlatifs, la Dodge Viper peine à se vendre. Après une mise à l'arrêt complète des chaînes de production, la direction vient d'annoncer une reprise d'activité à la suite des bonnes ventes des mois précédents.

Exterieur_Dodge-Viper-TA_0 Exterieur_Dodge-Viper-TA_1 Exterieur_Dodge-Viper-TA_2 Interieur_Dodge-SRT-Viper_16 Interieur_Dodge-SRT-Viper_18 Interieur_Dodge-SRT-Viper_21
Voir la galerie photo

Serpent de mer industriel, la production de la Dodge Viper a longuement balbutié avant de s'arrêter brutalement. Compte tenu des ventes timides et des stocks grandissants, le site de Conner Avenue a fermé temporairement ses portes le 3 juillet dernier.

Depuis, le constructeur américain s'est concentré sur la commercialisation des modèles en stocks avec une baisse de prix significative. Avec une réduction de 15 000 $, le coupé américain s'est écoulé à près de 110 exemplaires pendant le mois de septembre.

Devant ces chiffres, aidés par une reprise du secteur automobile aux USA, les dirigeants ont indiqué que le site de production reprendra une activité normale dès le 15 novembre prochain. Cependant, seules les déclinaisons GT seront concernées. Les versions GTS, Time Attack et les récents millésimes 2015 verront à nouveau le jour lorsque les stocks seront totalement vides.