logo La revue auto

Place de la concorde retour dans le passe

L'Association " Vincennes en anciennes " avait organisé un rassemblement de voitures hier, sur la place de la Concorde. Une trentaine de véhicules exposés, pour la beauté des carrosseries bien sûr, mais également pour interpeller les élus sur l'interdiction des véhicules de plus de 17 ans à circuler dans la capitale.

La Revue Automobile s’est rendue hier sur la Place de la Concorde. Appareil photo en bandoulière, je me fonds dans la foule de touristes pour découvrir les modèles exposés, au charme vintage et à l’allure gracieuse. De très vieux modèles sont présentés, comme une Jaguar Type-E restaurée, ils sont mélangés à des voitures plus récentes telles qu’une Renault 14 de Police, une Ami 6 ou, plus rageuses ; une Camaro rouge et une Corvette jaune citron.

L’association « Vincennes en anciennes » a été créée en 1998. A vocation solidaire, l’association participe régulièrement à de nombreuses manifestations destinées à récupérer des dons ; Téléthon, Mécénat Chirurgie cardiaque, Association Trisomie et d’autres encore. 1 200 adhérents constituent l’organisation, qui dispose désormais de 2 500 véhicules anciens. Chaque premier dimanche du mois vous pouvez retrouver ces belles autos sur l’esplanade du Château de Vincennes.

Costumes d’époque pour certains, l’ambiance est décontractée sous ce ciel bleu magnifique, avec une température de 20°. La trentaine de voitures présente doit sillonner les rues du 8e arrondissement parisien, et rencontrer certains élus pour faire un point sur ce qu’on a appelé la « Disposition ZAPA ». 

Cette disposition ZAPA (Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air) avait été mise en place à l’initiative de Bertrand Delanoë en 2013, et dans le cadre de la loi Grenelle II pour interdire la circulation, dans Paris, des véhicules de plus de 17 ans. Statu Quo depuis, les organisateurs de « Vincennes en Anciennes » ont voulu rencontrer les élus pour faire un point sur ce projet de loi. C’est ainsi qu’Anne Hidalgo (candidate PS à la Mairie de Paris), Nathalie Kosciusko Morizet (candidate UMP), Pierre Lellouche (candidat UMP 8e arrondissement), François Lebel (maire UMP du 8e arrondissement), Corine Barlis (candidate PS à la mairie du 8e arrondissement) et Charles Beigbeder (candidat du parti « Paris Libéré » à la mairie du 8e arrondissement) ont été conviés à rejoindre ce défilé.

En dehors de cette approche plus politique, le défilé des voitures anciennes a connu un énorme succès hier dans les rues de la capitale, replongeant Paris dans les années fastes, où les problèmes de pollution ne se posaient pas.