logo La revue auto

La nouvelle BMW M3 passera en mode Competition avec 510 chevaux

La course à la puissance va bon train et pas que chez les supercars. Pour preuve, la future BMW M3 n'y va pas de main morte avec son nouveau groupe motopropulseur qui passera à 510 canassons avec la version Competition.

Exterieur_la-nouvelle-bmw-m3-passera-en-mode-competition-avec-510-chevaux_0

Nouvelle BMW M3 : son moteur

Depuis l'ancienne génération, les motoristes de BMW ont dû abandonner le fameux V8 au profit d’un plus «politiquement correct» moteur à six cylindres en ligne de conception nouvelle.

En effet, ce nouveau moteur de 3 litres dispose d’une injection directe et du système M TwinPower Turbo qui use deux turbocompresseurs. Ce moteur est, selon ses concepteurs, capable d’atteindre de hauts régimes grâce, notamment, à ses systèmes de refroidissement et de lubrification éprouvés sur circuit. Système d’échappement à volets pilotés pour une acoustique moteur unique.

Il y aura deux modèles de M3. La nouvelle BMW M3 « normale » se contentera d’une cavalerie de 480 chevaux pour un couple de 600 Nm. La seconde est la BMW M3 Competition. Cette version fait grimper la puissance à 510 canassons pour 600 Nm de couple.

Nouvelle BMW M3 : sa boîte de vitesses

Pas de surprise ici. BMW fait encore une fois appel à ZF pour produire sa boîte de vitesses. Celle-ci conserve les huit rapports M. Mais la surprise vient du fait que les ingénieurs ont prévu l’intégration d’une transmission intégrale M xDrive spécifiquement réglée pour ces modèles.

Tout comme la dernière BMW M5, le système favorise la propulsion. Mais dès que la multitude de capteurs voit une embardée non contrôlée du pilote, il remet de la puissance sur le train avant pour relancer la machine. Évidemment, mode « piste » oblige, la propulsion peut être gardée pour le plus grand plaisir des drifters.

Notons également que l’interaction des différents systèmes (transmission M xDrive, contrôle dynamique de la stabilité [DSC] et différentiel actif M sur le train arrière) optimise la tenue de route, l’agilité et la stabilité directionnelle.

Nouvelle BMW M3 : train roulant

La suspension est de conception nouvelle. Elle a été spécialement conçue pour la nouvelle BMW M3. Elle se compose d’amortisseurs à pilotage électronique, de caractéristiques cinématiques et élastocinématiques propres sur les trains avant et arrière.

La direction est évidemment spécifique, ainsi que ses freins composites. Des éléments de renfort pour une rigidité accrue des organes de support du châssis, font également partie de l’équipement. Mais la barre de renfort du compartiment moteur en fibre de carbone est en option.

Photo© Soufyane Benhammouda