logo La revue auto

Le nouveau Land Rover Defender est enfin là !

Après plus de 70 ans de bons et loyaux services auprès de Sa Majesté, le mythique Defender de Land Rover nous avait dit adieu. Mais s’il nous a quittés, c’était pour mieux nous retrouver. Pour preuve, ce nouvel opus du Defender conjuguera à sa sortie, fin 2019, l’esthétisme moderne des Land Rover, les capacités 4x4 des anciens Defender et les technologies modernes du groupe Jaguar-Land Rover.

Exterieur_le-nouveau-land-rover-defender-est-enfin-la_0 Exterieur_le-nouveau-land-rover-defender-est-enfin-la_2 Exterieur_le-nouveau-land-rover-defender-est-enfin-la_1 Exterieur_le-nouveau-land-rover-defender-est-enfin-la_3

Certes, rien n’est officiel. Mais les indiscrétions des concepteurs nous donnent aujourd’hui une idée bien plus précise du nouveau Land Rover Defender.

Techniquement, ce nouveau Land Rover Defender fait appel à l’aluminium pour sa plateforme et une grande part des panneaux de la carrosserie. On parle même d’un châssis en échelle pour lui assurer un maximum de rigidité. Et tout comme son prédécesseur, il sera très rapidement proposé en plusieurs tailles de carrosserie. Tout commencera par un Defender Court puis un Defender Long. Mais rien n’est signé pour la version Pick Up.

Sous le capot moteur, pas de secret. Pour répondre aux normes antipollution européennes, ce Defender du 21e siècle fait appel au dernier groupe motopropulseur Ingenium. Soit des 4 cylindres turbo essence et diesel allant de 200 à 240 chevaux. Mais ce n’est pas tout, un V6 cumulant 380 chevaux ferait office de haut de gamme, en attendant un V8 de plus de 500 canassons.

Si les rumeurs sont justes, ce nouveau Land Rover Defender nous montrera ses roues et ses courbes au Salon de l’automobile de Genève 2019.