logo La revue auto

Bmw promet des volants et des pedales dans ses voitures autonomes

L'heure est à la conduite autonome et aux habitacles dépouillés. Pourtant, quelques constructeurs, comme BMW, n'envisagent pas de mettre aux oubliettes le traditionnel volant.

Exterieur_Bmw-Vision-Next-100-Concept_0 Exterieur_Bmw-Vision-Next-100-Concept_5 Exterieur_Bmw-Vision-Next-100-Concept_6 Exterieur_Bmw-Vision-Next-100-Concept_7 Interieur_Bmw-Vision-Next-100-Concept_10 Interieur_Bmw-Vision-Next-100-Concept_12

Cette année, le Salon de Genève est placé principalement sous le signe de la conduite autonome. Plusieurs firmes ont fait le déplacement avec des concept-cars qui se passent de volant, pour libérer l’espace intérieur à des passagers se laissant transporter par des capteurs.

Interrogé par Carscoops, le porte-parole de BMW, Wieland Bruch, a confié que la marque bavaroise ne suivrait pas cette trajectoire : « On peut dire que si un modèle BMW peut rouler de manière autonome, il y aura toujours un volant et le client aura le choix. Nous n’avons pas de voitures en développement où il n’y a pas de pédales ou de volant ».

À l’heure où les voitures pourront se déplacer de manière totalement autonome, les BMW devraient donc disposer d’un mode de conduite traditionnel, pour retrouver un plaisir de conduire, cher à BMW.

Des propos plutôt rassurants à l’heure actuelle.