logo La revue auto

Mclaren 720s : la prochaine chasseuse de record c'est elle

Comme la Nissan GT-R il y a dix ans, la McLaren 720S est la nouvelle coqueluche des pistes de drag. EKanoo y apporte une petite touche pour exploser des records.

Apparue en 2008, la Nissan GT-R est rapidement devenue la star des pistes de drag, explosant les chronos en configuration d’origine et en repoussant, encore aujourd’hui, les records avec des versions vitaminées. La McLaren 720S suit la même trajectoire.

Complètement sensationnelle en configuration d’origine, en produisant plus que les 720 ch et 770 Nm de couple qu’annoncés, la bombe de Woking annonce un 400 mètres D.A. en 10,2 secondes. Et même un peu moins dans la réalité.

Père de l’une des Nissan GT-R les plus rapides du monde, EKanoo Racing s’attaque à la McLaren 720S. Un premier pas relativement timide au regard des précédentes créations, avec le développement d’un calculateur à peine retouché.

Au final, la McLaren 720S est capable de passer la barre des 400 mètres en 9,605 secondes, à la vitesse de 235 km/h, soit 0,1 seconde de mieux qu’un premier essai avec un exemplaire d’origine (770 ch mesurés au moteur toutefois).

Ce qui en fait la McLaren 720S la plus rapide du monde, pour le moment toutefois : comme la GT japonaise, de nombreux préparateurs se concentrent sur sa salle des machines afin d’aller chercher des chronos encore plus délirants.