Toyota

Toyota Prius : le consensus ne lui sied guère

Alors que l’intérêt pour la Toyota Prius chute aux USA, la marque profite du Salon de Los Angeles pour lancer la version restylée de la berline.

Si la Toyota Prius n’est pas un canon de beauté pour la plupart, force est de constater qu’elle ne laisse personne indifférent avec son style propre et si caractéristique. Visiblement à l’écoute des consommateurs, le constructeur a décidé de repoudrer sa berline hybride.

Le profil de la Toyota Prius n’a pas été touché par ce restylage. Toutefois, son identité a été édulcorée, afin d’apporter un consensus qui ne sied guère à cette berline plutôt originale depuis ses débuts.

Cette génération liftée apporte toutefois la transmission intégrale, baptisée AWD-e. Dérivées du système employé sous le Toyota CH-R et déjà proposé sur la Prius vendue au Japon, les quatre roues motrices offrent plus de motricité à basse vitesse.

Pour favoriser son utilisation à la montagne, le constructeur fait désormais appel à des batteries nickel-métal plutôt que les dispositifs lithium-ion habituels. Le poids et la friction supplémentaires font gonfler les consommations, mais dans des mesures raisonnables, avec une hausse attendue de 0,4 l/100 km.

La Toyota Prius restylée arrivera en Europe dès l’année prochaine, mais la transmission intégrale n’est pas encore au menu de ce côté de l’Atlantique.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Toyota Prius : le consensus ne lui sied guère

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter