logo La revue auto

Alfa Romeo Giulia GTA : le ridicule ne tue pas, mais il fait mal aux yeux !

Début mars, la marque au trèfle nous faisait l’immense plaisir de ressortir son glorieux badge GTA sur la Giulia Quadrifoglio. Pour un Alfiste, comme moi, les yeux était en plein crépitement à la vision des lignes de cette super machine. Sauf que voilà. Aujourd’hui Alfa Romeo nous dévoile son programme de personnalisation qui mélange avec un certain savoir faire le « m’as-tu-vu » et le «  chic » caractéristiques des Anges de la télé.

Alfa Romeo Giulia GTA : le ridicule ne tue pas, mais il fait mal aux yeux ! Alfa Romeo Giulia GTA : le ridicule ne tue pas, mais il fait mal aux yeux ! Alfa Romeo Giulia GTA : le ridicule ne tue pas, mais il fait mal aux yeux !
Voir la galerie photo

Alfa Romeo Giulia « Gran Turismo Allegerita »

Reprenons les bases de cette Alfa Romeo Giulia GTA et GTAm. Car si elle s’inspire de la Giulia GTA de 1965, développée par Autodelta sur la base de la Giulia Sprint GT qui avait accumulé des succès sportifs dans le monde entier, elle est bien une voiture moderne et explosive. La Giulia GTA récupère la base technique de la sensuelle Giulia Quadrifoglio. Elle récupère son moteur, un V6 turbo de 2,9 litres, mais celui-ci gagne en puissance pour afficher 540 canassons.

Une GTA se doit d’être légère. Ici, les ingénieurs gratifient la GTA d’une utilisation intensive de matériaux légers. Assez pour afficher une réduction de poids de 100 kg par rapport au Giulia Quadrifoglio. De fait, la firme au trèfle s’enorgueillit d’un rapport poids/puissance de 2,82 kg/ch.

Giulia GTA et GTAm à son mauvais goût

Alfa Romeo propose aux 500 propriétaires des Giulia GTA et GTAm, un «projet dans le projet». Malheureusement, la firme s’est lancée dans la personnalisation à outrance de sa merveilleuse machine. En effet la Giulia GTA est non seulement une voiture à acquérir mais aussi une voiture à tuner.

Alfa Romeo nous dit qu’ « un important travail a donc été réalisé pour créer un modèle hors du commun, tant à l’extérieur que dans l’habitacle afin de rendre ce projet cohérent avec l'esprit et le caractère du modèle de 1965. »

Au final, la firme propose une série de modifications et de personnalisations spécifiques et l’on voit de premiers clichés (accessible dans notre galerie de photo) qui « piquent les yeux ».

 

Le travail du Centro Stile Alfa Romeo

C’est donc un vaste programme de personnalisation que nous proposent les stylistes. L'avant, caractérisé par le «masque» blanc historique, est sans aucun doute le premier élément de distinction qui, combiné aux rayures latérales, amène immédiatement à penser au monde de la course automobile. Le capot incorpore des éléments iconographiques du logo Alfa Romeo tels que la croix de Milan, le Biscione ou les couleurs italiennes. Parmi les plus représentatives et évocatrices, on citera les livrées ocre/blanc et rouge/jaune.

L'ocre rappelle les GTAm 1750 et GTAm 2000 dans lesquelles Toine Hezemans remporta le Championnat d'Europe des voitures de tourisme en 1970 et 1971. On y retrouvait le Biscione spécifique sur le capot, ainsi que les lignes propres à la GTA 1300 Junior sur les flancs. Les rayures longitudinales, quant à elles, étaient plutôt des bizarreries esthétiques de la part de chaque pilote.

La livrée rouge et jaune était quant à elle née de la nécessité de distinguer la face avant des bolides des pilotes d’un mème modèle lors d’une même épreuve. Tout en développant ces livrées, le Centro Stile Alfa Romeo s’est également inspiré de la diversité historique de la marque. Ainsi, la face avant peinte sur la Sprint GTA 1965-1968 n'était normalement pas symétrique (à part sur la 1300 Junior). L’avant jaune caractérisait la voiture qui avait remporté les Championnats d'Europe de voitures de tourisme de 1971 et 1972, tandis que dans certaines courses en 1971, Gianluigi Picchi pilotait des voitures avec la partie inférieure de la face avant de cette même couleur.

Chacun des acheteurs de la GTA peut donc opter pour l’une de ces livrées, mais également le cas échéant pour le numéro de son choix sur les portes ainsi qu’une housse arborant la même présentation. 

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas opter pour ces livrées, les Giulia GTA et GTAm sont aussi proposées en coloris rouge GTA, Blanc Trofeo et Vert Montreal, une gamme qui rend hommage aux couleurs italiennes. La personnalisation touche également au coloris des étriers de frein et, à l'intérieur, à celui de l'arceau de sécurité, des ceintures de sécurité et des surpiqûres.

Giulia GTA, il y a plus !

Les clients pourront également demander la livraison de leur GTA ou GTAm sur l'un des sites les plus emblématiques de la marque : l'atelier Autodelta de Balocco. L'exclusivité et le caractère unique de l’expérience sont en effet des facteurs déterminants pour chaque Alfiste et chaque collectionneur.

Dès aujourd'hui, un configurateur en ligne dédié permet de visualiser les différentes combinaisons possibles sur Giulia GTA et GTAm : https://gta.alfaromeo.com.

Les Giulia GTA et Giulia GTAm sont proposées à partir de 143 000 € et 147 000 € HT dans toute l'Europe, soit 171 600 € et 176 400 € TTC en France.