logo La revue auto

Essai Opel Manta A 1900 : pas un poisson d’avril

Le coupé allemand a fêté ses 50 ans l’année dernière. Utilisé lors de la présentation du nouveau Mokka, Opel rapatria un exemplaire venu tout droit du musée lors des essais du Mokka-e.

Exterieur_essai-opel-manta-a-1900-pas-un-poisson-d-avril_0 Exterieur_essai-opel-manta-a-1900-pas-un-poisson-d-avril_1 Exterieur_essai-opel-manta-a-1900-pas-un-poisson-d-avril_2
Voir la galerie photo

MANTA : Un nom et un logo

Le nom Manta provient d’un concept de Giugiaro présenté en 1968. Opel rachète les droits du nom pour un projet en cours. Il ne reste plus qu’à trouver le logo destiné à le représenter. En 1969, le designer français George Gallion part à la rencontre de l’équipe de l’océanographe Jacques-Yves Cousteau. Après des heures passées à faire défiler des images, le designer s’arrête sur celle d’une raie. Ce sera elle, l’élue. Et c’est ainsi que la raie Manta a trouvé sa place sur les ailes avant de l’Opel.

Manta A

La première génération est présentée en septembre 1970 à Timmendorfer Strand, sur la côte de la mer Baltique. Le coupé est en vogue, Ford a récemment présenté sa Mustang (qui demeure aujourd’hui encore le coupé sportif le plus vendu dans le monde, en plus de la Capri). Il s’agit pour Opel de compléter sa gamme d’un nouveau modèle. Du sport, plutôt abordable.
Le succès est immédiat avec 56 200 exemplaires vendus dès la première année. Il ne faiblira pas, comme en atteste le total de 498 553 voitures. Il faut dire que contrairement à Ford, Opel ne distingue pas deux modèles selon ses marchés (européen et américain). La Manta traverse l’Atlantique à travers les concessions Buick.
Notre label Berlinetta fait référence à une version plus luxueuse, très bien équipée. En effet, on trouve un volant sport, une lunette arrière chauffante, des phares halogènes, un lave-glace électrique et un toit en vinyle. Plusieurs séries limitées rythmeront la carrière du coupé.


MANTA : Plusieurs motorisations

La gamme des moteurs se compose d’un 1 196 cm3 de 60 chevaux, deux déclinaisons du 1,6 litre et deux variantes du 1,9 litre, alimenté par un carburateur et développant alors 90 chevaux. Après être passé à l’injection en 1974 sur la GT/E, la puissance atteint 105 chevaux. La plate-forme, la suspension et les premiers moteurs étaient partagés avec l’Ascona. Le plus gros 4 cylindres provient, lui, de l’Opel Rekord. Au plan esthétique, les chromes laissaient place au noir mat, tendance très évidente sur la Manta GT/E.
La rarissime Turbomanta de 1973, limitée à 33 exemplaires, est dopée par un turbocompresseur Holset 3LDG. La puissance atteint alors 156 bhp, pour un couple d’environ 185 Nm (soit une quarantaine de plus que l’atmo à carburateur).

Manta B

La descendante arrive en 1975 sous le nom de MantaB. Deux variantes de carrosserie sont proposées aux clients : le coupé et le Combi-Coupé CC en version coupé ou coupé à grand hayon. Cela restera le véhicule qui aura été le plus longtemps au catalogue puisqu’il fut commercialisé jusqu’en 1988. On comprend mieux qu’il fut produit à 557 940 exemplaires !
Une nouvelle fois, la Manta B partage sa plate-forme, sa suspension et ses groupes motopropulseurs avec l’Ascona, pour des questions de rationalisation de coûts. Au cours de sa longue carrière, 14 évolutions mécaniques se succèdent avec des cylindrées comprises entre 1,2 et 2,4 litres (de 144 chevaux).
Plusieurs niveaux de finition ont fait vivre le modèle tels que les SR, Berlinetta, GT, GT/J et GT/E. En 1979, de nouveaux moteurs à arbre à cames en tête ont remplacé les blocs à arbres à cames latéraux. En haut de gamme, la GT/E sort jusqu’à 110 chevaux du 2 litres. Elle est renommée GSi en 1984. La Manta B la plus désirable est la 400, présentée au Salon de Genève en 1981. Elle tient son nom des 400 unités nécessaires à son homologation en groupe 4. Son gros 4 cylindres de 2,4 litres 16 soupapes à double arbre à cames en tête assure les performances. À son volant, Guy Colsoul et Alain Lopes remporteront la catégorie deux roues motrices du Rallye Paris-Dakar 1984, terminant à la quatrième place du classement général derrière trois véhicules à quatre roues motrices.

Opel MANTA : Et à conduire, c’est comment ?

L’essai s’est fait pendant l’épisode neigeux. Autant dire qu’il n’était pas question de tenter le diable avec cette propulsion appartenant au musée.
La Manta est un joli coupé, aux dimensions relativement compactes avec ses 4,30 m de long. L’intérieur présente plutôt bien, il n’y a pas de fausses notes. Le poids des années trahit toutefois l’ergonomie, aussi bien des commandes de boîte que du volant qui tombe sur les genoux. La direction manquant de précision est le point noir, mais c’est typique de ces années. Le 1 900 cm3 est rond et offre une belle souplesse. Le faible poids permet des relances correctes, mais il ne faut pas s’attendre à décoller. Le confort d’utilisation permet de prendre la route sereinement, sans avoir à se tracasser pour ses lombaires.

Conclusion:


Élégante et mignonne, l’Opel Manta échappe encore à la spéculation qui sévit sur les vieilles autos. Avec une gamme de prix très large sur le marché de l’occasion, mais toujours sous les 10 000 €, l’Allemande peut être un choix intéressant…

Galerie photos : Étienne Rovillé pour La Revue Automobile

nos annonces Opel

  • Opel Astra
    5 (2) SPORTS TOURER 1.5 D 122CH ELEGANCE 92G

    Diesel : Manuelle
    24 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 29/11/2019
    Garantie : 11 mois
    Prix de vente : 19 470 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 33 885 €€
    Remise de : -14 415 €€

  • Opel Insignia
    1.6 CDTI 136CH ECOFLEX BUSINESS EDITION 5P

    Diesel : Manuelle
    28099 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 13/07/2017
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 15 470 €€
    Mensualité : 233/mois*
    Prix constructeur : 34 780 €€
    Remise de : -19 310 €€

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 25 640 €€
    Mensualité : 189/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €€
    Remise de : -7 000 €€

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 35 850 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €€
    Remise de : -2 000 €€