logo La revue auto

Opel MOKKA : toi, toi Manta. Toi, toi, mon tout manta

Cela fait des lustres qu’Opel s’est lancée dans une campagne de communication délivrant les informations au compte-gouttes au sujet de son nouveau SUV urbain : le Mokka. Aujourd’hui, nous voilà enfin en face de lui. Voici le récit de cette rencontre qui annonce déjà un beau succès commercial.

Exterieur_opel-mokka-en-plein-dans-le-vizor_0 Exterieur_opel-mokka-en-plein-dans-le-vizor_1
Voir la galerie photo

Mokka abandonne le « X »

La première des choses à savoir, sur ce nouveau modèle d’Opel, c’est qu’il coupe les ponts avec le passé récent de la firme. Tout cela pour mieux se reconnecter avec son histoire. Ce qui illustre au mieux ces dires, c’est certainement l’abandon du « X » de sa dénomination. Veuillez ne plus l’appeler « Mokka X », mais seulement « Mokka ».

Cette nouvelle dénomination s’accompagne d’un nouvel esprit. Une chose qui n’a pu nous échapper lors de l’ouverture des portes du studio photo. Sa face avant est reprise du concept GT X Experimental et les designers la baptise « Vizor ». D’ailleurs, cette figure de style va devenir la signature des nouvelles Opel.

Dans ce studio à Aubervilliers, j’ai eu l’occasion de faire la rencontre d’un de ses designers. Un Français qui, pour cause de COVID-19, s’est vu dans l’obligation de rester sur notre territoire. Il me dit que : « La calandre, les phares et le logo de la marque sont intégrés organiquement dans un seul module ». Il ajouta peu de temps après que c’était « la première génération de l’Opel Manta qui a été à la base de cet élément d’une grande pureté ».



Il est vrai qu’elle en jette cette Mokka. Opel franchit à vitesse grand V les étapes du style. Après une belle Corsa qui conjugue avec un certain savoir-faire les lignes classiques et l’esprit sportif, nous voici devant un SUV urbain qui montre du muscle, aussi bien de face qu’en parcourant la poupe. Ils contractent franchement avec la carrosserie du profil qui se la joue « simple et lisse ».

Cette pureté des lignes se retrouve par ailleurs dans l’habitacle. Fini l’amoncellement de boutons, les plastiques à la « Fisher Price ». Cette Opel Mokka est aussi belle et bien finie à l’extérieur qu’à l’intérieur. La planche de bord dispose de deux écrans contigus, un peu à la façon des dernières Mercedes. Le premier est derrière le volant et s’occupe des informations de conduite. Le second s’occupe du multimédia et autres informations sur le châssis.


Mokka… une Opel made in France !

Jamais une Opel ne m’avait autant surpris question style. Elle tape dans le mille et séduira tout le monde à coup sûr. Cerise sur le capot, il convient de vous informer que cette petite machine est, en plus, une automobile made in France.

Oui tout comme la Yaris de Toyota, ce sont des mains françaises qui l’assemblent. Les chaînes de montage utilisées sont celles de Poissy dans les Yvelines. De plus, notre Mokka utilise la dernière plateforme CMP. C’est donc de l’ingénierie française, ce qui de fait lui octroie les technologies du groupe PSA.

C’est pour cela que l’on retrouve, sous le capot moteur, le fameux trois cylindres turbo essence de 1,2 litre de Peugeot. Il propose 100 chevaux avec boîte manuelle et même 130 pur-sang pour la version haut de gamme. Cette version est également proposée avec une boîte automatique à 8 rapports.
Pour les plus gros rouleurs, on retrouve aussi un moteur diesel. En l’occurrence le 1,5 litre turbo injection directe à 4 cylindres dans sa déclinaison de 110 ch et en boîte manuelle à 6 rapports.


Ce n’est pas tout.

Opel Mokka ne fait pas l’impasse sur l’électrification. Tout comme ses cousines, DS3 Crossback et Peugeot 2008, le SUV s’équipe d’un système de propulsion 100 % électrique.
Mokka-e accueille une batterie au Lithium-ion de 50 kWh fournissant l’énergie nécessaire à un moteur électrique de 136 chevaux. Opel annonce une autonomie WLTP de 322 km pour son SUV.
Avec ses dimensions mesurées, sa garde au sol surélevée et son look dynamique, nous lui promettons un franc succès. Surtout en zone urbaine… Dans tous les cas, il nous tarde d’en prendre le volant.

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
4 / 5
Prix
4 / 5
Confort
3 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Le look sportif
  • - La compacité
  • - Pas de moteur puissant
  • - Pas d'hybride