logo La revue auto

Opel Vizor : le futur est aux Invalides.

Le Festival Automobile International vient de fermer ses portes après une fin de semaine bien chargée qui confirme, encore une fois, que cet évènement est bien le moment ou les Français communient autour de l’automobile. J’ai eu la chance d’y participer, à la table du constructeur au Blitz. De quoi faire un retour sur le nouveau développement de la marque qui change littéralement de peau.

Opel Vizor : le futur est aux Invalides. Opel Vizor : le futur est aux Invalides. Opel Vizor : le futur est aux Invalides. Opel Vizor : le futur est aux Invalides.
Voir la galerie photo

Opel fait son festival !

Le Festival Automobile International, c’est avant tout un concours qui met en avant les designs de nos engins roulants. Le point d’orgue est d’ailleurs le concours de la plus belle voiture de l’année qui a glorifié la toute nouvelle BMW Série 2 Gran Coupé que nous auront le privilège d’essayer dans moins de 15 jours et en avant-première au Portugal. La petite Peugeot 208 et son style rectiligne n’a pas pu faire mieux que la deuxième place, alors que le podium est complété par la surprenante et très élégante nouvelle Mazda3.

Pour ma part, comme dit plus haut, j’ai eu l’occasion de profiter de cet événement auprès du petit comité d’Opel, qui engage sa révolution. Fini le style pépère. Depuis le rachat de la marque par le groupe français PSA, les modèles gagnent en qualité (ex : Opel Corsa et GrandLand X), en allure et également en image.

Berlin dans les veines !

En effet , le directeur Marketing France de la marque nous promet que toutes les équipes d’Opel en France et du siège travaillent main dans la main pour construire une communication plus adaptée aux codes du marché français. Le fil conducteur sera de faire vivre Opel au diapason de la furieuse et cosmopolite cité de Berlin.


Opel et le style du futur !

Sur le parquet du Festival, Opel présentait pour la première fois en France, son Opel GT X Experimental. Ce concept-car dévoile la nouvelle philosophie de design de la marque. Elle s’articule autour de la calandre, dénommée Opel Vizor. Celle-ci s’inspire directement du splendide coupé, la Manta A, qui marqua l’histoire d’Opel avec plus d’1 million d'unités vendues entre 1970 et 1988.

Il faut avouer que les vitres sans encadrement, l'arrière fuyant et l'avant au dessin épuré font de ce modèle une voiture iconique. La face avant de la Manta A est donc la source d’inspiration pour les designers Opel pour les nouveaux produits de la firme, la preuve en est avec la GT X Experimental.

Ce dessin se retrouvera également à l’intérieur avec un écran unique qui accueille le conducteur. L’Opel « Pure Panel », c’est comme cela que les concepteurs le nomme, cache les ouïes d’aération derrière les écrans, pour créer des surfaces sobres. Le volant a été retravaillé aussi : son dessin est plus simple, et son module central reprend la forme de l’Opel Vizor. Et, comme les cache-moyeux des roues, le logo lumineux à LED avec le Blitz Opel ornant le centre du volant reste droit quel que soit l’angle adopté par le volant.

Nous, nous sommes impatients de voir les futurs modèles, qui devraient vraiment avoir du « chien ».