logo La revue auto

BMW Série 2 Gran Coupé : Jolie, mais plus une BM...?

Il va falloir s’y faire. Notre petit monde de l’automobile est en mutation forcée. Les nouveaux enjeux de la mobilité poussent chaque constructeur à faire des choix industriels. Cette nouvelle BMW Série 2 Gran Coupé en est une victime.

Voir la galerie photo

Série 2 Gran Coupé : Tout va mieux

Une BMW était, jusqu’à il y a peu, synonyme d’automobile sportive et d’allure incroyablement fluide. Mais il faut dire que dernièrement, cet esprit a été bien mis à mal avec l’arrivée des grosses calandres. Souvenez-vous du gros X7 et surtout de la longiligne limousine Série 7 victime aujourd’hui de railleries.

Bien heureusement, cette tendance un brin vulgaire n’a pas pris place sur la table des stylistes responsables du dessin de ce nouveau modèle. Bien au contraire, même. Cette BMW Série 2 Gran Coupé reprend à son compte les lignes spectaculaires de celle qui devient sa grande sur la Série 8 Gran Coupé.

On y retrouve donc cette belle face avant sportive avec les doubles naseaux qui se relient en leur centre. Les optiques sont comme froncées et donnent l’impression de vouloir se jeter sur une proie. Le bouclier est anguleux et largement percé par des prises d’air. La poupe s’affiche avec des lignes de caractère horizontales. Les feux y sont aussi fins qu’une lame avec une petite excroissance sur l’extérieur. Le profil, la pièce maîtresse de cette Série 2 Gran Coupé, s’articule autour d’une ceinture de caisse plongeante et de trois plis de carrosserie marquant le tempérament du modèle.

L’habitacle est déjà connu. Le mobilier provient de la dernière Série 1 tout comme son châssis.

Série 2 Gran Coupé : ça se gâte !

En reprenant le châssis de la dernière Série 1. BMW fait des économies substantielles avec une mutualisation des éléments techniques. Mais cela veut également dire que cette superbe machine ne proposera pas le 6 cylindres en ligne BMW et même pire… la Série 2 Gran Coupé fera passer la cavalerie de ses moteurs sur le train avant.

Série 2 Gran Coupé : l’honneur est sauf.

Ceci dit, et comme la Série 1, ce Gran Coupé disposera dès son lancement d’une version pêchue. La BMW M235i Gran Coupé dispose d’un 4 cylindres turbo de plus de 300 chevaux. Largement de quoi faire la nique à la plupart des engins roulants sur nos routes.

Question sensation de conduite  ? Les ingénieurs lui ont offert une traction intégrale xDrive et un différentiel à glissement limité TORSEN. Vous ne savez pas ce que c’est ? Ce n’est pas très grave… sachez que c’est tout simplement le meilleur système mécanique pour ce genre de mode de propulsion.


Série 2 Gran Coupé : les chiffres

Revenons à cette nouvelle BMW avec les faits techniques, car si elle dispose d’une grosse puissance sur sa version M Sport, sa version de base la BMW 218i Gran Coupé se contente de 140 canassons. Pour le côté économique, et en attendant une version hybride rechargeable, BMW propose sa 220d Gran Coupé et ses 190 chevaux qui se contenteraient de seulement 4,5 litres pour 100 kilomètres soit moins de 120 gr de CO2.

Si cette Série 2 Gran Coupé doit être dévoilée sur le stand de BMW au Salon de Los Angeles en novembre, elle sera officiellement livrée en mars 2020 chez nous. Il faudra débourser 31 150 € pour la 218i, 40 250 € pour la 220d et 57 250 € pour la puissante M235i Gran Coupé.

Derniers chiffres qui comptent : sa superbe ligne s’allonge sur 4,52 mètres pour 1,80 m de large et 1,42 m de large. L’empattement de 2,67 mètres devrait fournir une habitabilité convenable en parfaite adéquation avec le coffre qui propose 430 litres.