logo La revue auto

Essai Range Rover Sport P400e : hybride rechargeable… et alors ?

Leurs ventes ne cessent de progresser. C’est une réalité, nous adorons les SUV de toutes sortes. Les petits comme les plus gros, à l’image de ce charismatique Range Rover Sport. Seul petit problème, une enclume sur 4 roues ça consomme ! Et même s’il est totalement conçu en aluminium, le Range Rover Sport pèse largement plus de 2,3 tonnes. Pourtant, les constructeurs doivent faire très attention à leurs émissions de CO2 sous peine d’amende très, mais alors très lourde. On parle ici en milliards d’euros. La solution pour Land Rover est donc la technologie hybride rechargeable.

Exterieur_essai-range-rover-sport-p400e-hybride-rechargeable-et-alors_2 Exterieur_essai-range-rover-sport-p400e-hybride-rechargeable-et-alors_1 Exterieur_essai-range-rover-sport-p400e-hybride-rechargeable-et-alors_3 Exterieur_essai-range-rover-sport-p400e-hybride-rechargeable-et-alors_0
Voir la galerie photo

Un Range Rover Sport Hybride, c’est quoi ?

À la différence de ses concurrents teutons qui proposent de gros 6 cylindres essence associés à un moteur électrique, Land Rover se contente d’une solution plus « raisonnable ».

Le moteur principal est le petit bloc à 4 cylindres 2.0 litres turbo Ingenium développant 300 chevaux. Un moteur que nous connaissons fort bien puisqu’il est déjà présent dans bon nombre de modèles, et il est même particulièrement vaillant dans la Jaguar F-Type P300. Pour l’accompagner dans sa besogne, les motoristes lui ont greffé un petit moteur électrique développant 116 canassons. L’ensemble dispose d’une belle cavalerie de 404 pur-sang pour un couple camionnesque de 640 Nm. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux même avec un 0 à 100 km/h en 6,7 s et une vitesse de pointe de 220 km/h.

Ah… au fait !
Pour avoir l’ensemble des équidés il faut que la batterie au lithium-ion, de 13,1 kWh dispose d’assez de jus. Lorsque c’est le cas, celle-ci peut même mouvoir ce bloc élégant d’aluminium sans émettre un gaz à l’échappement sur presque 40 kilomètres. Ensuite, il faudra le brancher sur une prise domestique pendant environ 8 heures ou moins de 3 heures si l’on dispose d’une borne de recharge à 7 kW à la maison.

Range Rover Sport Hybride : des vertus ?

Bien évidemment, les hybrides rechargeables disposent d’atout. Le tout premier est celui de la consommation de carburant. Si l’on multiplie les petits trajets en rechargeant souvent la batterie, on pourra même enregistrer des consommations vraiment basses. De là même à viser le 0 litre aux 100 km… À l’inverse, si vous ne faites pas d’effort et que vous ne le branchez pas, ce Range Sport P400e demandera plus 15 litres aux 100 km.

La surprise n’est pas là, puisque cela reste « classique » pour une hybride rechargeable.

Le cadeau vient de la batterie. Elle pèse lourd ! Mais vu qu’elle est directement placée sous le plancher du coffre – elle rogne par ailleurs ce dernier de 77 litres et ne permet plus de commander les strapontins transformant les Range Rover Sport en en SUV à 7 places –, cette prise de poids a pour effet collatéral de placer le centre de gravité plus bas. Et ça, c’est excellent pour le comportement. 


Un Range Sport « classique » a une légère tendance à prendre du roulis dans les appuis sur routes de montagnes. Avec cette version, il les enroule beaucoup plus vite. Il tangue à peine et repart comme une balle, à chaque sortie d’épingle, grâce au couple du moteur électrique disponible immédiatement.


Range + Sport + Hybride =…

Il ne faut pas perdre de vue le caractère un peu atypique de ce Range. Comme son nom l’indique, ce Land est Range Sportif, mais aussi un franchisseur.

Le système hybride est-il compatible avec le tout terrain ?

Là aussi, on ne sent pas la différence avec un Range Sport thermique. Terrain Response de dernière génération, suspensions pneumatiques capables de rehausser la hauteur de la bête, différentiel autobloquant sur le pont avant, arrière et central… Bref, tout y est !
La version hybride est vraiment à l’aise sur les pistes, dans la boue ou encore sous une tonne de neige. Mieux, ses performances n’ont rien à envier à sa version Si6 qui dispose d’un 6 cylindres de puissance équivalente.

Reste un point. Le prix de cette technologie ?

Land Rover demande 91 700 € pour l’entrée de gamme de ce Range Sport P400e. Mais en tant qu’hybride rechargeable, il profite de certains avantages fiscaux comme des remises sur la carte grise, une TVS réduite et surtout, 0 € de malus… Du moins, jusqu’au prochain changement de taxations de la part du gouvernement.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
4 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
3 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Un allure inimitable
  • - Le système hybride
  • - Consos en écoconduite (seulement)
  • - Le poids de mastodonte
  • - La nécessité de le recharger

Conclusion:


Avec ses suspensions pneumatiques qui gomment toutes les déformations de la chaussée, son mode 100 % électrique qui n’émet donc pas un gramme de CO2, sa position de conduite dominante, ses prestations dynamiques améliorées et ses capacités de franchissement conservées, il faudrait être « foufou » pour ne pas se pencher sérieusement sur cette version du Range Rover Sport. Un Hyrbide bien dans l’air du temps.