logo La revue auto

Seat se lance dans la voiture électrique avec el-Born

SEAT dévoilera son tout premier véhicule 100 % électrique basé sur la plate-forme MEB du Groupe VOLKSWAGEN lors du Salon International de l'Automobile de Genève 2019. Ici, pas de surprise. Le constructeur espagnol reprendra à son compte les technologies du groupe pour proposer sa berline compacte de taille moyenne entièrement électrique.

Exterieur_seat-se-lance-dans-la-voiture-electrique-avec-el-born_0 Exterieur_seat-se-lance-dans-la-voiture-electrique-avec-el-born_1 Exterieur_seat-se-lance-dans-la-voiture-electrique-avec-el-born_2

SEAT el-Born : de l’électricité dans l’air

Ce concept-car annonce clairement les choix techniques de la future voiture électrique de SEAT. Alors lorsque l’on apprend que la SEAT el-Born sera propulsée par un moteur de 204 chevaux, que le 0 à 100 km/h sera expédié en 7,5 secondes et que la batterie délivre la puissance de 62 kWh, on se dit que l’offre est vraiment intéressante et aboutie.

Car mine de rien, ainsi équipée, la SEAT el-Born est capable de parcourir 420 km selon le cycle de test WLTP. Une charge rapide par courant continu est possible jusqu'à 100 kW, avec laquelle elle est chargée jusqu'à 80 % en 47 minutes.

 

SEAT el-Born : le style

La SEAT el-Born est d’office équipée des dernières technologies pour en faire une voiture autonome. Mais ce qu’il faut retenir c’est surtout le design.

Il semblerait que la transformation de nos voitures en mode 100 % électrique transforme leurs lignes. La proue est beaucoup plus courte. Plus besoin d’avoir un grand capot, car les moteurs et les batteries se placent sous le plancher. En poupe, on peut voir une malle plus verticale, un peu à la façon de la Jaguar i-Pace. Des solutions techniques qui permettent d’augmenter l'espace intérieur.

Luca de Meo, Président de SEAT, commente :

« Ce concept-car est un projet né de la passion de SEAT, il montre ce qui peut être réalisé grâce à la synergie du design, de la technologie et en repoussant les limites pour répondre aux exigences de la mobilité future ».