logo La revue auto

Alfa romeo giulia qv un chrono de 7 39 sur le nurburgring

Pour le salon de Francfort, Alfa Romeo a définitivement levé le voile sur la Giulia, la nouvelle berline de la marque. Une auto dont le haut de gamme se traduit par la version Quadrifoglio Verde, forte de 510 ch et d'un temps canon sur le Nürburgring.

Exterieur_Alfa-Romeo-Giulia-QV-2015_0 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulia-QV-2015_3 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulia-QV-2015_4 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulia-QV-2015_5 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulia-QV-2015_6 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulia-QV-2015_7
Voir la galerie photo

Pour cette nouvelle venue, le fabricant italien ne fait pas dans la demi-mesure. Il fait même dans l’extrême en s’associant à Ferrari afin de proposer une machine à sensation, dotée d’une mécanique de pointe.

Sous son capot, l’Alfa Romeo Giulia QV cache un V6 3,0 litres biturbo d’une puissance de 510 ch pour 600 Nm de couple. Avec un poids de 1 524 kg, la berline transalpine s’autorise un 0-100 km/h en 3,9 secondes et une vitesse de pointe de 307 km/h.

Hormis ces chiffres, c’est bien sur le Nürburgring que l’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Verde fait sensation, avec un chrono final de 7’39.

Elle devient ainsi la berline de série la plus rapide sur la boucle nord, dans les roues d’une Ferrari 430 Scuderia et faisant mordre la poussière au Porsche Cayman GT4.