logo La revue auto

Audi fait tourner une rs 7 semi autonome sur circuit

D'abord à Hockenheim puis sur la boucle nord du Nürburgring : le prototype Audi RS 7 Piloted Driving Concept à pilotage semi-autonome s'attaque à de mythiques circuits allemands pour prouver que cette technologie peut être compatible avec la sportivité. Avant de remplacer les pilotes professionnels ?

Audi n'est pas le seul constructeur, loin de là, à être engagé sur la voie de la conduite autonome. Mais il souhaite deux choses en particulier : y arriver le plus rapidement possible et démontrer que cette technologie n'est pas incompatible avec la sportivité.

Quoi de mieux pour le prouver que de lancer un prototype à l'assaut du circuit de Hockenheim, en Allemagne ? Pour cela, le constructeur aux anneaux est parti d'une RS 7 (V8 4.0 litres 560 chevaux) qu'il a bardé de capteurs, de radars et de caméras reliés à un GPS pour lui permettre d'arpenter les courbes du circuit sans l'aide d'un conducteur. L'accélération, le freinage, la direction et la suspension sont en effet pilotés par une intelligence artificielle. C'est la RS 7 Piloted Driving Concept.

Hockenheim avant le Nürburgring
L'idée est de s'approcher voire de faire aussi bien qu'avec un pilote à bord, avant qu'un jour, la machine ne dépasse l'homme. En ouverture de la manche finale du championnat du monde de DTM dimanche prochain, l'Audi RS 7 Piloted Driving Concept visera un temps de 2'10 au tour. L'étape suivante sera de s'attaquer aux 154 virages et 21 kilomètres de la mythique boucle nord du Nürburgring.

En attendant de pouvoir suivre cette performance en direct à partir de 12h45 le samedi 19 octobre, voici de quoi patienter avec un court teaser vidéo :