Dodge

Dodge Charger Hellephant : la Charger du diable

A l’occasion du SEMA Show de Las Vegas, Mopar a pris le taureau par les cornes en dévoilant sa propre vision d’une Dodge Charger remise au goût du jour. Cela se traduit par un monstre baptisé Hellephant.

Apparu en 1965, le moteur 426 Hemi a rapidement trouvé son surnom d’éléphant, en raison de sa taille et de ses spécificités hors-norme, que ce soit en course ou sur route. Élevé au rang de licorne pour les mateurs de Muscle Car, le bloc renaît aujourd’hui à travers une Dodge Charger restomod.

Habituellement présenté par des préparateurs en dehors de tout cadre raisonnable, c’est désormais une branche officielle qui s’exprime sur l’une de ses anciennes. Mopar renoue ainsi avec ses habitudes des années 60-70, en proposant un moteur venu d’un autre monde. Baptisé Hellephant, en référence au moteur Hellcat et au surnom du bloc des années 60, ce moteur affiche une fiche technique devenue rare de nos jours.

Basé sur le 6,2 litres de la Dodge Charger Hellcat le bloc grimpe à 7,0 litres et s’équipe d’un compresseur plus généreux, afin de proposer un peu plus de 1 000 ch. Pour digérer les 1 288 Nm de couple, Mopar a sélectionné une boîte mécanique de Dodge Viper.

Pour présenter ce moteur qui sera proposé en vente libre par Mopar, adaptable sur toutes les anciennes de la marque commercialisées avant 1976, et homologué pour un usage sur route, le préparateur a fait le choix d’une Dodge Charger.

Le gros coupé reçoit pour l’occasion de nombreuses améliorations stylistiques à l’image du capot ou des ailes gonflées qui évoquent la Dodge Challenger Demon et des jantes de 20 et 21 pouces. L’ensemble du châssis fait confiance à des technologies modernes, à l’image du système de freinage Brembo. La cerise sur le gâteau est matérialisée par des feux remplacés par quatre canules d’échappement.

Du brutal et du grand art !

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Dodge Charger Hellephant : la Charger du diable

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter