logo La revue auto

Indian scout sixty le passage au 1000

Si l'on évoque les motos made in USA, notre premier réflexe nous pousse évidemment à citer Harley Davidson. Et pourtant, lorsque les Boys sont venus nous aider à nous délivrer de nos cousins d'outre-Rhin, c'est sur des Indians qu'ils sont venus. Et pas sur n'importe laquelle, puisqu'il s'agissait de la Scout. Après avoir fait revivre le mythe, il y a un peu plus d'un an, voici que le constructeur nous dévoile une nouvelle version : la Scout Sixty.

Exterieur_Indian-Scout-Sixty_2 Exterieur_Indian-Scout-Sixty_6 Exterieur_Indian-Scout-Sixty_7 Exterieur_Indian-Scout-Sixty_9 Exterieur_Indian-Scout-Sixty_10 Interieur_Indian-Scout-Sixty_13
Voir la galerie photo

Le président d’Indian Motorcycle, Steve Menneto affirme : « Indian Motorcycle continue de grandir. L’ajout de la Scout Sixty à la famille Scout offre une chance supplémentaire aux motards de vivre leur passion au guidon d’une marque haut de gamme au passé légendaire ».

En effet, cette Scout Sixty constitue la seconde version de la Scout. Elle se différencie tout d’abord par son moteur. Ici, il n’est plus question du V-Twin HP 1 133 cm3 à refroidissement de 100 chevaux. La Scout Sixty revoit ses ambitions sportives à la baisse avec un bicylindre de 999 cm3 en V de 61 °, d’où le nom « Sixty » (soixante). Il déroule 78 pur-sang et 88,8 Nm de couple, via sa boîte de vitesses à 5 rapports, sur la roue arrière.

La Sixty reprend le châssis, les suspensions et les freins de son aînée. Mais les designers lui ont offert une selle noire, des jantes d’un noir brillant, un cadre et des bras oscillants également noirs, afin de la différencier. Avec un tarif de 11 590 €, la Scout Sixty devient l’entrée de la gamme Indian.