Land Rover

Land Rover Defender Works V8 : faire du neuf avec du vieux !

Cela fait 70 ans que le Defender de Land Rover crapahute dans les terrains les plus hostiles du monde entier. En attendant la nouvelle génération de ce 4x4 de légende, Land Rover Classic propose, à une poignée de clients, une édition collector « 70th Edition » qui portera le nom de Defender Works V8.

+ de photos Land-Rover Defender Works V8

Il n’y en aura pas pour tout le monde !

Il ne s’agit pas d’une série limitée du Defender. Les chaînes de production de ce 4x4 se sont bien tues, il n’y a pas si longtemps. Ce Defender Works V8 est une préparation des ingénieurs de Land Rover Classic. Ils vont sélectionner avec soin 150 Defender à travers le monde et les reconditionner pour les transformer en cette version haute performance.

Les commandes des versions 90 et 110 du Defender Works V8 devront être passées directement auprès de Land Rover Classic, à partir de 168 000 € pour un Defender 90 au Royaume-Uni. Un certain nombre de transformations et kits seront également proposés par Land Rover Classic, y compris pour les versions TDCi, ainsi que des kits de suspension et de freinage.

Et qu’est ce que l’on a pour ce prix ?

Tout simplement le Defender le plus puissant et le plus rapide jamais pensé par Land Rover. En effet, avec son V8 essence atmosphérique de 5,0 litres, le 4x4 dispose d’une cavalerie de 405 chevaux pour 515 Nm de couple.

Cette motorisation sera associée à une boîte de vitesses automatique ZF à 8 rapports, des freins plus puissants, un kit de suspension (ressorts, amortisseurs et barres antiroulis) et des jantes diamant Sawtooth équipées de pneumatiques tout-terrain 265/65 R18.

Ces modifications techniques transforment littéralement la Britannique qui se contentait de 122 chevaux diesel avant l’arrêt de sa production. Ce Def V8 expédie donc le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes, alors que sa vitesse de pointe est limitée par l’électronique à 170 km/h.

Et sa robe ?

S’il nous est présenté avec cette belle teinte rouge et une calandre Black, il sera également proposé avec huit couleurs de carrosserie différentes. Les poignées de porte, le bouchon de réservoir et le lettrage du capot en aluminium seront tous réusinés par des spécialistes. La remise à niveau se complète par l’éclairage qui comprend, entre autres, des feux avant bi-LED.

Dans l’habitacle, le cuir Windsor habille entièrement le tableau de bord, les portes, le garnissage de pavillon et les sièges Recaro. L’équipement inclut aussi le système Classic Infotainment de Land Rover Classic.



Un peu d’histoire…

La motorisation V8 des Land Rover Defender et de leurs prédécesseurs a commencé avec le Série III Stage 1 V8 de 1979. Le V8 Rover de 3,5 litres développait alors 90 ch.

Les Land Rover One Ten à partir de 1983, et Ninety en1984, étaient équipés du même V8 Rover de 3,5 litres que le Série III Stage 1 V8, mais développant 113 ch puis 135 ch à partir de 1987.

Les spécifications nord-américaines (NAS) des Defender 90 et 110 disposaient, à partir de 1992, d’une version 3,9 litres de 182 ch du V8 Rover associée à une transmission automatique à 4 rapports.

En 1998, le V8 de 4,0 litres à injection de 190 ch – provenant du Range Rover de deuxième génération – a équipé une édition limitée du Defender 90 pour sa version 50e Anniversaire, associé à une boîte automatique à 4 rapports.

Le Defender Works V8 2018 doté du 5,0 litres atmosphérique est le premier Land Rover Defender V8 officiel lancé depuis 1998.
 

DONNÉES TECHNIQUES

LAND ROVER DEFENDER WORKS V8 – 70e ÉDITION

MOTEUR & TRANSMISSION

 

Cylindrée (cm3)

4 999

Cylindres

V8 essence atmosphérique (EU5)

Puissance ch

405 à 6 000 tr/min

Couple Nm

515 à 5 000 tr/min

Transmission

Automatique 8 rapports avec levier « pistolet », transmission intégrale, boîte de transfert à 2 rapports, différentiels avant et arrière « heavy duty », différentiel central à transmission de couple

CHÂSSIS

 

Suspension avant et arrière

Avant : essieu, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre et jambe de force Panhard, barre antiroulis

Arrière : essieu, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, tirants de pont, barre antiroulis

Freins avant

Assistés, disques de 335 mm, étriers à 4 pistons

Freins arrière

Assistés, disques de 300 mm, étriers à 4 pistons

Jantes et pneumatiques

Jantes diamant Sawtooth de 18’’, pneumatiques tout-terrain 265/65 R 18

Direction

Assistée, à recirculation de billes

PERFORMANCES & ÉCONOMIE

 

0-100 km/h

5,6 (90 Station Wagon)

Vitesse maximale (km/h)

170 (limitée)

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Land Rover Defender Works V8 : faire du neuf avec du vieux !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter