logo La revue auto

Les taxis londoniens bientot a paris

London Electric Vehicle Company (LEVC) a annoncé le lancement du TX eCity à  Paris en 2019. La date exacte sera annoncée ultérieurement, à  l'issue des négociations entre LEVC et l'importateur choisi, mais elle est prévue pour le premier semestre.

Néanmoins, cela devrait être une simple formalité puisque la TX eCity a déjà été approuvée par les autorités locales pour être utilisée comme taxi dans toute la ville. Le véhicule est annoncé comme participant à la qualité de l’air parisien, qui rejoindra d’autres villes européennes telles qu’Amsterdam, Berlin, Hambourg et Oslo qui sont parcourues par des taxis dits verts.

« Compte tenu des problèmes de pollution atmosphérique auxquels sont confrontées les villes françaises, nous sommes impatients de donner tant aux conducteurs qu’aux passagers de nouvelles options à Paris, surtout après l’accueil très positif dans la rue », a déclaré Chris Gubbey, PDG de LEVC. « Cela renforce véritablement la position européenne et nous sommes impatients de desservir les villes françaises, aux côtés de celles de Norvège, des Pays-Bas et d’Allemagne. »

La TX eCity est équipée d’un moteur électrique de 150 ch et 255 Nm. Ce dernier est alimenté par une batterie Li-Ion de 31 kWh, ce qui lui permet de parcourir jusqu’à 128 km. Cette autonomie peut atteindre 645 km via un prolongateur d’énergie sous la forme d’un moteur à essence trois cylindres de 1,5 litre turbocompressé, relié à la batterie.
LEVC TX eCity
Au Royaume-Uni, le prix de base de la TX eCity débute à 55 599 £ (63 058 €) avec la subvention de taxi rechargeable, ce qui représente un prix élevé pour un taxi. Pour sa défense, cependant, ce véhicule est livré avec un système d’infodivertissement de 9 pouces, d’une connectivité Wi-Fi, d’un toit en verre panoramique, d’un interphone et une multitude de systèmes d’aide à la conduite, y compris un freinage d’urgence autonome.