logo La revue auto

Mercedes classe e break du gros volume

Au salon de Francfort, Mercedes nous présentera la variante break de sa toute nouvelle Classe E. Un modèle qui ne laissera pas les amateurs de brocante insensibles

Exterieur_Mercedes-Classe-E-Break_0 Exterieur_Mercedes-Classe-E-Break_1 Exterieur_Mercedes-Classe-E-Break_2 Exterieur_Mercedes-Classe-E-Break_3 Exterieur_Mercedes-Classe-E-Break_4 Exterieur_Mercedes-Classe-E-Break_5
Voir la galerie photo
Le rêve des déménageurs...
Long de 4,9 m, ce Classe-E-Break avance un volume de coffre record de 1.950 litres, évidement avec les sièges de la banquette arrière rabattue. L'habitabilité générale à gagné quelque centimètre un peu partout, mais le plus bluffant est le système pour faciliter le chargement des affaires le bien nommé Easy-pack . Il se compose d'un hayon électrique ainsi que d'un plancher repliable en plusieurs positions. Petite curiosité : la présence de deux strapontins dans le coffre, mais à l'opposé de la route. De quoi ravir les brocanteurs, qui assis dans le coffre sur de confortables sièges en cuir, pourront attendre leur client au sec et surtout bien installé...

Suspension intelligente...
De série, le Classe-E-Break propose une suspension pouvant se relever à l'arrière. La suspension de ce modèle a également été adaptée à la nouvelle masse, notamment via un durcissement des amortisseurs et de la barre stabilisatrice.

Sous le capot...
L'offre débutera avec cinq motorisations, avant de passer à dix en 2010. Année qui verra aussi arriver une déclinaison à quatre roues motrices 4Matic. Pour le lancement, Mercedes proposera les 220, 250 et 350 CDI BlueEfficiency en Diesel avec une palette de puissances de 170 ch, 204 ch et 231 ch pour le V6. En essence, le choix est à faire entre deux V6 : la E 350 CGI BlueEfficiency de 292 ch et la E500 de 388 ch. Les trois V6, essence et Diesel, sont couplés à une transmission automatique à sept rapports. Alors que les 220 et 250 CDI ont une boîte manuelle à six rapports.