Salons

Salon de Genève 2018 : entre rêve et réalités

L'année dernière, déjà, le salon de Genève a été une expérience remarquable, avec près de 80 nouveautés. Une édition pétillante qui avait, pour nous, porté le niveau encore plus haut qu'à l'accoutumée. Mais c'était sans compter sur cette 88e édition.

+ de photos Salons Geneve 2018 Reve Realite

Au bon endroit, au bon moment
Le Salon de Genève n’a pas d’équivalent dans le monde. Grâce à sa situation géographique d’abord, en terre neutre et dans une région qui abrite quelques-unes des plus grosses fortunes de la planète. Mais aussi grâce à son calendrier, qui tombe au moment où l’hiver laisse sa place au printemps, où les jours se rallongent et où les températures se réchauffent.

C’est dans cette ambiance unique que les constructeurs en profitent pour déballer l’artillerie lourde. Des machines de rêve, capables de faire les yeux doux à la clientèle environnante, mais aussi d’offrir une parenthèse enchantée aux visiteurs attendus. Et ces milliers d’âmes, qui feront le déplacement dès aujourd'hui, ne seront pas déçus du voyage. width=657

Fais de ta vie un rêve, et de ton râve une réalité
Car cette année, le Palexpo de Genève abrite plus d’une centaine de nouveautés. Un nombre impressionnant, qui fait oublier les éditions précédentes. De plus, en raison de l’absence de quelques constructeurs, à l’image d’Opel ou de DS, le plan et les halls ont été réagencés. Ainsi, l’absence du constructeur allemand permet à Aston Martin de s’offrir un espace plus généreux, afin de présenter l’ensemble de ses nouveautés routières, mais aussi des pistardes affolantes et le nouveau Lagonda Vision Concept.

À ce sujet, les concept-cars sont toujours de plus en plus nombreux. Des études de style qui, cependant, explorent principalement les lignes des futures grandes et luxueuses berlines . Une constante inattendue, mais qui donne naissance à de superbes visions sur roues. On remarque notamment le style exceptionnel du Hyundai Le Fil Rouge ou la théâtralité du Pininfarina HK GT Concept. Le Volkswagen I.D. Vizzion, le Subaru VIZIV ou la Porsche Mission E Cross Turismo ne font que confirmer la tendance. Toutefois, ces derniers ne sont que l’évolution de concept-cars déjà connus, ce qui laisserait subodorer, mais on ne l’espère pas, un léger manque d’inspiration chez ces constructeurs ?

Ces utopies de l’automobile de demain embarquent, pour la quasi-majorité, des technologies électriques et de conduite autonome. Un tandem très en vogue, mais qui semble se limiter aux seules berlines. Comme si les constructeurs prenaient conscience, enfin, que se faire transporter en silence n’était pas forcément une attente des plus sportifs. Preuve en est avec les études sportives, qui embarquent une motorisation thermique, sinon une hybridation en guise de suralimentation. Ce sont également ces mêmes délires d’ingénieurs et de designers qui sont promus à une concrétisation routière : la Toyota Supra, la BMW M8 Grand Coupé ou la McLaren Senna GTR verront le jour dans les prochaines années. Sous la même forme, à quelques ajustements près, au contraire des grandes berlines qui ne devraient conserver qu’un semblant de signature stylistique, même si le pragmatisme de leurs équipements est supporté par une communication confiante des constructeurs. Wait and see, mais on croise les doigts pour qu’ils suivent la trajectoire empruntée par Mercedes-AMG avec la GT à quatre portes, présentée sous la forme d’un concept exactement au même endroit un an plus tôt.

width=657

Color Edition
Si cette parenthèse enchantée suffit à redonner le sourire après une saison hivernale morose, les véritables concrétisations routières sont à la croisée des chemins. De véritables pépites qui semblent toutes animées par la célèbre citation de Saint-Exupéry, un ambassadeur du rêveur éveillé. Et à cette tendance s’ajoute une désinhibition jamais rencontrée auparavant. Un véritable laché de fauves, de plus en plus puissants, rapides et onéreux, qui ne peuvent être acclamés qu’au Salon de Genève. Même l’Américain Hennessey, limité à son seul marché domestique, s’invite à la fête de la bagnole en Suisse.

Et pour bien marquer les esprits, les constructeurs n’hésitent pas à faire parler leur catalogue de livrées de carrosserie, offrant un parterre de joyaux colorés. Notamment avec des compactes sportives rouges, à l’instar des Honda Civic Type R ou Audi RS3, des SUV jaunes comme le Lamborghini Urus, des coupés verts à l’image des Porsche 911 GT3 RS ou RUF SCR ou même, provocation ultime, une Koenigsegg Regera de bleu vêtue, qui n’est pas sans rappeler la livrée Bugatti, l’ennemie de toujours qui trône sur le stand voisin. Sauf que, cette année, la marque française à fait le choix d’une livrée rouge aveuglante pour présenter la Bugatti Chiron Sport. Une édition encore placée sous le signe de la couleur, jusqu’au bout des pneus qui, grâce à la nouvelle gamme Color Edition de Pirelli, permet d’en mettre plein la vue.

width=657

La réalité du rêve
Avec sa taille humaine et les autos présentées, le Salon de Genève est un évènement qui se déguste. Une grand-messe de la voiture qui permet de s’offrir une journée de rêve, au milieu des plus belles créations que compte la production automobile actuelle. Mais c’est aussi l’occasion d’embarquer dans une bulle temporelle et enchantée, pour découvrir les prochaines tendances de demain en matière de mobilité à plusieurs. Une bulle perdue entre rêve et réalité.

Mais le rêve, justement, n’est-il pas une synthèse à peine remaniée des expériences de la veille, pouvant, selon les perceptions, prédire quelques lignes de l’avenir ? Finalement, l’exposition le retour du futur ne vient que confirmer cette sensation d’un rêve éveillé, avec les multiples concepts de sportives ou de berlines futuristes, qui ont esquissé il y a plus de trente ans, grâce au génie d’autres rêveurs, les tendances d’aujourd’hui.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Salon de Genève 2018 : entre rêve et réalités

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter