logo La revue auto

Street bob special edition un vrai bobber

Harley-Davidson Europe, basé à Oxford (UK) vient d'annoncer l'arrivée de la " Street Bob Special Edition ". Comme son nom l'indique il s'agit d'une version spéciale du Street Bob confectionnée par la marque de Milwaukee, entendez par là un pur produit " Bobber " épuré à souhait et affirmé comme il se doit.

Exterieur_Harley-Davidson-Street-Bob-Special-Edition_0 Exterieur_Harley-Davidson-Street-Bob-Special-Edition_1 Exterieur_Harley-Davidson-Street-Bob-Special-Edition_2 Exterieur_Harley-Davidson-Street-Bob-Special-Edition_3 Exterieur_Harley-Davidson-Street-Bob-Special-Edition_4 Exterieur_Harley-Davidson-Street-Bob-Special-Edition_5
Voir la galerie photo

Un vrai Bobber !

Pour les moins « bikers » d’entre vous qui ne sauraient pas ce qu’est un « Bobber », voici une petite explication. A l’inverse du Chopper dont la vocation est de rajouter des éléments (guidon plus long, plus haut, fourche rallongée et conduite plus couchée) le Bobber lui vise à raccourcir un maximum de pièces dans le but d’alléger la moto et donc de gagner en performances, avec un look tourné vers le « Pure Roots ».

Esprit rebelle

Le nouveau « Street Bob Special Edition » est dans cet esprit. L’enfourcher donne envie de glisser une cassette dans le lecteur (non pas un CD, surtout pas puisqu’on entre dans le revival là !) et d’appuyer sur le bouton « Play » à hauteur d’un morceau de George Thorogood, et même d’un « Bad to the bone » indémodable et carré à souhait.
Bandana sur le crâne on envisage de cruiser de Miami à Key West qu’on atteindra après 5 heures de route (on va enquiller tranquille sur la Highway US one, on n’est pas pressé), pas de casque inutile et puis en Floride c’est autorisé, on a beau être rebelle on voudrait pas avoir des embrouilles avec le Shérif du coin.

Un modèle unique

C’est parti, les premiers riffs du chef d’œuvre de Thorogood couvrent à peine la pétarade du fameux V-Twin du Wisconsin. Le style de la moto est inédit, presque unique on se sent privilégié de monter une édition si limitée, trop peut être. La « Street Bob Special Edition » rejoint la famille des « Dyna », ce qui comblera les pilotes qui cherchent à retrouver le sens initial de la moto. L’équipement est essentiel et la ligne unique. D’ailleurs on ne s’en lasse pas de cette ligne, l’occasion de marquer un arrêt à Key Largo après une heure de route, et mirer encore la bête (et la belle) avant de traverser les ponts interminables qui nous amèneront jusqu’à Key West où paraît-il, le coucher de soleil est des plus beaux au monde…

Flamboyance

Le nouveau « Street Bob » est équipé d’un moteur de 1 690 cm3, il délivre LA sonorité Harley reconnaissable entre toutes. La ligne de la moto est rehaussée par une peinture deux-tons et de roues à rayons entrecroisés en acier. Les magnifiques jantes surlignées de rouge apportent une touche supplémentaire de flamboyance à l’ensemble. Et la flamboyance c’est pas c’qui manque au cœur du « Sunshine State » américain, on est en phase avec l’environnement : spacieux, aventureux et magnifique.

Une Harley toujours plus séduisante

Notre première halte nous invite à observer plus en détails ce nouvel étalon des routes. « Notre objectif est de rendre le Street Bob toujours plus séduisant » a déclaré Tony Pink, le Responsable du Design chez Harley-Davidson. Pour être séduisante, elle est séduisante cette nouvelle « Street Bob ». Dépouillement extrême, garde boue arrière épuré au maximum, suppression de la garniture recouvrant le logement de batterie, filtre à air à couvercle ovale et classique, c’est une vraie recherche de l’esprit originel du V-Twin qu’a voulu Harley.

On remonte en selle direction « Plantation Key ». Les miles s’enchaînent rapidement parce qu’on est bien, et fier de cruiser avec une moto dépouillée et belle il faut bien l’admettre. On est observés, les têtes se tournent bien évidemment et on ne s’en lasse pas. Nous sommes déjà à l’entrée d’islamorada où l’on décide de déjeuner d’un poisson grillé à la cubaine. « Longkey », « Duck Key », « Boca Chica » puis déjà Key West.

Pour le solo

Trop tard pour visiter la maison d’Hemingway qui ferme à 16.00 en cette saison. Encore temps pour le coucher de soleil alors poignée dans l’coin et rendez-vous sur le front de mer. Cette édition spéciale conserve les éléments remarquables qui font le succès du « Street Bob » ; une selle solo, un garde-boue arrière tronqué et enfin un guidon mini Ape-hanger donnent toute sa dimension à cette moto.

L’arrière est épuré, l’avant sombre et menaçant et de nouveaux éléments comme le Twin Cam 103 noir relevé de motifs contribuent à la personnalité unique de cette Harley-Davidson.

Un crochet par le « Southernmost Point » (pas facile à dire avec l’accent, prononcez  « ssaouzeurainemauste point » et tout ira bien..) situé à 90 miles de Cuba qui désigne le point le plus au Sud des Etats-Unis, et on ira boire un verre au « Parrot Bar », accompagné d’un « Seafood Shack » bien garni. Il est temps d’écouter ce bon vieux Buddy Guy nous distiller un « I’m an old man » qui sent bon la guitare râpeuse en roulant sur un filet de gaz rauque et animal..

Caractéristiques du Street Bob Special Edition :

-Moteur Twin Cam 103 monté sur supports caoutchouc avec système d’injection électronique à port séquentiel (ESPFI) développant un couple maximum de 96 Nm.
-Transmission Cruise Drive à 6 rapports.
-Roues à rayons entrecroisés en acier et jantes rouges : 19 pouces à l’avant et 17 pouces à l’arrière.
-Système ABS de série
-Peinture festonnée deux-tons Big Blue Pearl/Vivid Black
-Triple bride de fixation, moteur et couvercle de logement de batterie noirs.
-Console couverte d’un rainurage noir sur toute sa  longueur et intégrant le dispositif de démarrage.
-Garde-boue arrière tronqué intégrant le dispositif d’éclairage stop/feux clignotants et des supports découverts pour révéler le look de Bobber.
-Brides de fixation de guidon forgées et montées sur support caoutchouc pour limiter les vibrations et faciliter la personnalisation.
-Guidon mini Ape-Hanger en acier inoxydable intégrant les câbles.
-Réservoir de 17.8 litres.
-Selle solo.
-Commandes et repose-pieds pilote en position médiane.
-Pneus Michelin Scorcher : 100/90B-19 57H à l’avant et 160/70B-17 73V à l’arrière.
-Echappement chromé avec double silencieux courts et décalés.