logo La revue auto

Audi RS 4 Avant : un nouveau grand cru !

Selon Audi Sport GmbH, l’Audi RS 4 Avant s’affine pour ce millésime 2020. Et en effet, on est pas sur une révolution du break aux performances de supercar, mais une bonne mise à jour esthétique et technique.

Audi RS 4 Avant : un nouveau grand cru ! Audi RS 4 Avant : un nouveau grand cru ! Audi RS 4 Avant : un nouveau grand cru !
Voir la galerie photo

« L’idée d’associer caractère sportif et praticité maximale au quotidien peut sembler farfelue à certains, mais à nos yeux, l’Avant haute performance est l’un des meilleurs concepts que nous ayons proposés en 25 ans d’histoire », affirme Oliver Hoffmann, directeur général d’Audi Sport GmbH. « Best-seller de longue date, l’Audi RS 4 Avant contribue grandement à la réussite d’Audi Sport GmbH ».

Nous, on vous propose de lire notre essai, Audi RS4 Avant, l'évolution de l'espèce, pour savoir ce que l'on pense de cet engin.

Plus de muscle … en style

La face avant du break sportif d’Audi a été complètement revue. On notera une calandre Singleframe plus large et plus plate un peu à l’instar de ses grandes sœurs RS 6 Avant et RS 7 Sportback. Elle s’habille également d’une structure alvéolée en trois dimensions en noir brillant. La forme des phares LED a été repensée avec une lunette foncée. Évidemment en Audi moderne qu’elle est, le break propose (en option) des phares Matrix LED. Des éléments de design en noir brillant, placés juste à côté des phares, amplifient l’effet de largeur de la nouvelle RS 4 Avant.

Les packs de design noir brillant, aluminium mat et carbone incluent des ajouts spécifiques aux appliques de bas de caisse, aux boîtiers des rétroviseurs extérieurs et aux pare-chocs avant et arrière. Les badges RS peuvent être retirés pour un look plus sobre. De série, les barres de toit sont déclinées en aluminium mat. Le spoiler RS et le diffuseur ainsi que les pots chromés du système d’échappement RS apportent une touche de finition unique au véhicule.

Le système d’échappement RS sport en option, avec contours de sorties d’échappement noirs, crée une expérience sonore très sportive. Le conducteur peut opter pour un son sportif ou feutré grâce au système de sélection du mode de conduite Audi drive select.


La puissance de traction complète

Sous le capot moteur, la RS4 Avant propose toujours son V6 2.9 TFSI bi-turbo qui produit la bagatelle de 450 chevaux pour un couple impressionnant de 600 Nm entre 1 900 et 5 000 tr/min. L’Audi RS 4 Avant est ainsi capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes seulement. Avec le pack dynamique RS en option, la vitesse maximale, contrôlée électroniquement, passe de 250 à 280 km/h.

Pour transmettre la cavalerie sur le tarmac, les ingénieurs d’Ingolstadt ont choisi de faire confiance à une boîte tiptronic à 8 rapports qui transmet la puissance du 2.9 TFSI au système de transmission intégrale permanente quattro. En conduite normale, le système délivre plus de puissance sur l’essieu arrière. Son différentiel central purement mécanique envoie 60 % du couple sur l’essieu arrière et 40 % sur l’essieu avant. En cas de glissement sur un essieu, la majorité de la puissance est automatiquement et rapidement reportée sur l’autre (jusqu’à 70 % à l’avant et 85 % à l’arrière).

Le différentiel sportif quattro avec réglage RS spécifique en option assure une réponse encore plus dynamique lors des accélérations dans les virages. Il répartit le couple entre les roues arrière de façon active et ciblée, améliorant ainsi la traction, la stabilité et la dynamique. Lorsque le conducteur tourne ou accélère dans un virage, le couple est principalement dirigé vers la roue arrière située à l’extérieur de la courbe : la voiture est littéralement pressée dans la courbe, éliminant tout risque, même minime, de sous-virage. Si le véhicule survire, le différentiel sport le stabilise en transférant le couple vers la roue de l’intérieur de la courbe.

Un sobre cockpit, mais connectée

La nouvelle Audi RS 4 Avant est plutôt du genre monochrome dans son habitacle. Le noir règne en maître bien que légèrement surmonté de lumières LED qui soulignent les contours des portes ainsi que la console centrale. D’ailleurs, le pilote aura le choix entre 30 couleurs différentes pour égayer l’intérieur.

L’écran MMI touch de 10,1 pouces est le centre de commandes du nouveau système d’exploitation. Il est situé au centre du tableau de bord et légèrement incliné vers le conducteur. Le conducteur peut utiliser l’écran RS pour afficher différents éléments : températures, forces centrifuges en  « g » et informations relatives à la pression et à la température des pneus.

Désormais, la navigation à bord de la nouvelle RS 4 Avant est encore plus polyvalente et conviviale. Le portefeuille Audi connect et Audi connect plus comprend un éventail de services en ligne, tels que les services Car-to-X, qui s’appuient sur l’intelligence combinée de la flotte Audi.

Derrière le volant, on retrouve le virtual cockpit d’Audi. Celui-ci s’accompagne d’un affichage tête haute en option qui fournit également des informations RS spécifiques, dont l’affichage lumineux de changement de vitesse.

Le conducteur peut activer les deux modes RS1 et RS2 dans Audi drive select directement via un nouveau bouton « RS MODE » sur le volant plat multifonctions en cuir RS sport. Une pression sur ce bouton ouvre automatiquement les écrans spécifiques aux modèles RS dans le cockpit virtuel d’Audi. Les nouvelles palettes de changement de vitesse en aluminium sont bien plus grandes que sur les modèles précédents. En plus du volant et des bas de caisse illuminés, les sièges RS sport à motif alvéolé en option et le levier de vitesse portent également l’emblème RS.