Vous pouvez écouter cet article :

Lorsque la voiture électrique ouvre 1 200 embauches chez Stellantis France

Stellantis France a décidé de jouer les grands recruteurs cette année en annonçant qu’il souhaite embaucher pas moins de 1 200 salariés pour l’année 2023. Une décision qui n’est pas étonnante pour ceux qui suivent de près les agissements de cette entreprise depuis sa création. En effet, Stellantis s’est engagé dès le départ dans une démarche de transformation des compétences pour s’adapter aux enjeux de la transition énergétique.

Voir la galerie photo

Stellantis France a annoncé aujourd’hui à ses partenaires sociaux son intention de recruter pas moins de 1 200 nouveaux employés en 2023. Cette nouvelle a évidemment suscité un grand intérêt et a fait parler d’elle dans les milieux industriels.

Depuis sa création, Stellantis s’est engagé dans une transformation sans précédent de ses compétences pour accompagner la transition énergétique, avec comme mots d’ordre : anticipation et développement. Pour y parvenir, plusieurs leviers sont mis en place, notamment le recrutement de talents en externe pour apporter de nouvelles compétences ou expertises au sein de l’entreprise et mettre en œuvre son plan stratégique Dare Forward 2030.

Mais ce n’est pas tout, car la formation des salariés en interne est également une priorité pour Stellantis. En effet, l’entreprise a créé des académies métiers, dont deux dédiées au développement des nouvelles compétences. La « Software and Data Academy » a déjà diplômé 250 employés français, tandis que 13 000 salariés français ont été formés l’an dernier sur le sujet de l’électrification.

Dans un contexte d’industrie automobile en pleine mutation, l’évolution des compétences des équipes est cruciale, selon Xavier Chéreau, directeur des ressources humaines et de la transformation de Stellantis. Il souligne que leur rôle est d’anticiper les besoins de demain en identifiant les compétences à développer en interne, mais également en recrutant de nouveaux talents. En effet, l’entreprise a déjà recruté 1 050 personnes en France en 2022 et prévoit d’en recruter davantage en 2023.

La transition énergétique exige une évolution sans précédent de l’outil de production, avec des reconversions complètes pour certains sites, passant de la fabrication de moteurs thermiques à la production de moteurs électriques ou de batteries de technologie française. Mais cela ne suffit pas, car l’entreprise investit aussi dans l’outil industriel de ses 12 sites français qui fabriqueront 12 véhicules électriques à forte valeur ajoutée pour contribuer à la balance commerciale de la France.

La gigafactory ACC sur le site de Billy-Berclau/Douvrin est l’opportunité pour Stellantis de mettre en place une reconversion vers les métiers émergents de la mobilité électrique pour les employés du site. Déjà 80 salariés de Stellantis Douvrin travaillent pour ACC afin de préparer la gigafactory. En 2024, au moins 400 salariés auront intégré ACC pour accompagner la montée en puissance. La même démarche a été réalisée sur le pôle de Trémery/Metz : 500 salariés travailleront pour la coentreprise e-Transmissions et 700 chez e-Motors en 2024, avec 6 000 heures de formation réalisées l’an dernier.

En somme, Stellantis est sur une bonne voie pour atteindre ses objectifs ambitieux de transformation de ses compétences et de développement de l’électrification de ses véhicules. Reste à voir si l’entreprise réussira à tenir ses engagements et à recruter les 1 200 nouveaux employés prévus pour 2023.

les autres actualités sur Chrysler

Stellantis, mastodonte de l'automobile électrique en France, nous propose une plongée dans l'électromobilité à la portée de toutes les bourses. Ave... Voir plus

Stellantis, le géant de l’automobile qui regroupe des marques aussi imposantes que Peugeot, Fiat et Chrysler, vient de faire une annonce surprenant... Voir plus

Crédit Agricole Consumer Finance s’est récemment lancé dans une course effrénée pour devenir un acteur majeur du secteur de la location longue duré... Voir plus

Stellantis, le groupe automobile né de la fusion de PSA (Peugeot) et de FCA (Fiat Chrysler), vient de publier un résultat record pour l’année 2022.... Voir plus

Voici quelques photos : Chrysler 300-C-1957. ... Voir plus
Présentation photo du modèle : Chrysler 300-SRT8. ... Voir plus

nos dernières annonces

Voir plus de galerie photo Chrysler

Nos dernières actus

Comparatif

Voiture n°1
Voiture n°2

Actus les plus vues

Hashtags

7 BYD SEAL 8 BYD Dolphin 3 Renault Rafale 3 Rafale 0 Dolphin 7 KIA EV9