logo La revue auto

Mercedes EQA : la berline qui nous fera aimer l’électrique ?

Après l’EQC, le premier véhicule électrique de la marque à l’étoile, Mercedes compte bien s’imposer dans la course à l’électromobilité. Pour y arriver, l’année 2021 sera charnière. Après le lancement de l’EQS, une sorte de Classe S coupé, la firme compte bien faire chavirer les cœurs des Européens avec son EQA. Une berline compacte capable de faire tourner les têtes, de rouler sur 600 km et procurer des sensations de conduite inimitable.

Exterieur_mercedes-eqa-la-berline-qui-nous-fera-aimer-l-electrique_0 Exterieur_mercedes-eqa-la-berline-qui-nous-fera-aimer-l-electrique_1

Mercedes EQA : un nouveau style !

Les contraintes techniques des voitures électriques ouvrent une nouvelle voie pour les stylistes automobiles. Cette nouvelle Mercedes Classe A en est la preuve avec la disparition de la traditionnelle calandre largement percée pour alimenter le moteur en air frais.

En effet, la Mercedes EQA disposera du « Black Panel ». Il s’agit d’une calandre entièrement fermée disposant d’une partie recouverte de LED. Tel votre écran de télévision, on peut changer son apparence pour y afficher (presque) ce que l’on veut.
Cela dit, Mercedes a déjà paramétré certains de ses programmes. Le mode « Sport » transforme la grille de calandre en une sorte d’aile incandescente horizontale. Le mode « Sport Plus » la transforme radicalement en affichant des baguettes verticales qui évoquent la grille de calandre Panamericana.


Mercedes EQA : une belle autonomie

En liaison avec la stratégie de fonctionnement intelligente de Mercedes-Benz, l’EQA affiche une autonomie d’environ 400 kilomètres et on parle même d’une autonomie de 600 km avec l’accumulateur haute densité.

La batterie lithium-ion est composée de cellules de type Pouch et est fournie par Deutsche ACCUMOTIVE, une filiale de Daimler. Grâce à leur conception modulaire, les systèmes de batterie disposeront d’une capacité totale d’environs 60 kWh dans sa version standard. Mais pour les plus exigeants d’entre nous, Mercedes proposera une version à très haute autonomie. Ici, on parle d’une capacité aux alentours de 80 kWh.

Qui dit voiture électrique pose le problème de la recharge. La Mercedes EQA devrait être la première EV à pouvoir se recharger par induction. Mais pour plus d’efficacité, nous vous conseillons le traditionnel câble. Avec celui-ci, nous apprenons que cette EQA serait compatible avec une puissance de 150 kW voire 250 kW avec la batterie à hautes performances.


Mercedes EQA : la force électrique

Si le SUV EQC a été conçu pour offrir un style de conduite serein et confortable, pour tous ses occupants, l’EQA compte bien jouer le rôle de la GTI électrique.

La Mercedes EQA sera équipée de deux moteurs électriques, positionnés l’un sur l’essieu avant, l’autre sur l’essieu arrière. Dans la version standard, nous apprenions que leur puissance totale dépasse les 272 chevaux, pour un couple maxi supérieur à 500 Nm. Une belle cavalerie qui permettra à cette EQA de passer le 0 à 100 km/h en 5 secondes environ. Mais, il y aura également l’EQA 80 kWh. Avec ces accumulateurs bien plus puissants, les ingénieurs ont réussi à sortir 400 chevaux au total. De quoi expédier le 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes.

Pour maîtriser cette horde sauvage sur la route, les ingénieurs ont placé une transmission intégrale électrique avec répartition du couple variable entre les essieux. Les deux programmes de conduite « Sport » et « Sport Plus » se caractérisent par une répartition différente du couple entre l’avant et l’arrière, ce qui permet au conducteur de choisir les caractéristiques de puissance qui lui conviennent.
Pour renforcer ses aptitudes aux virages, la batterie est logée dans le plancher du véhicule, entre les essieux, le véhicule affiche une dynamique de marche et une sécurité hors pair.

nos dernières annonces

  • Dacia Duster
    2 1.5 DCI 115 BLUE DCI PRESTIGE 4X2 + PACK CITY PLUS

    Diesel : Manuelle
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 19/01/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 19 470€
    Mensualité : 293,39/mois*
    Prix constructeur : 20 830€
    Remise de : -1 360€

  • Peugeot 5008
    2.0 BLUEHDI 180CH S&S GT EAT8

    Diesel : Automatique
    8821 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 17/12/2019
    Garantie : 10 mois
    Prix de vente : 36 780€
    Mensualité : 553,62/mois*
    Prix constructeur : 51 930€
    Remise de : -15 150€