logo La revue auto

Quelle huile moteur choisir pour sa voiture ? Minérale ou synthèse ?

D'un simple lubrifiant, l'huile moteur est devenue un fluide de haute technologie. Dans un même temps, le nombre de types et de spécifications d'huiles a considérablement augmenté. Il est donc bien compliqué pour certains d’entre nous de savoir « quelle huile moteur choisir pour sa voiture ? ».
Pour répondre à cette question nous nous sommes entretenu avec Oliver Kuhn, directeur adjoint du laboratoire LIQUI MOLY, spécialiste allemand des huiles, afin de démêler cette affaire et de savoir ce qui est vraiment important.

Exterieur_quelle-huile-moteur-choisir-pour-sa-voiture-minerale-ou-synthese_0 Exterieur_quelle-huile-moteur-choisir-pour-sa-voiture-minerale-ou-synthese_1

Quels types d'huiles existe-t-il ?
Oliver Kuhn : Les huiles moteur peuvent être divisées en deux grandes catégories : huiles minérales et huiles synthétiques. Les huiles minérales sont de moins en moins utilisées pour les voitures, car elles sont moins efficaces. Les moteurs modernes ont besoin d'une huile beaucoup plus performante que les vieux moteurs. Seules les huiles synthétiques peuvent répondre à ces exigences.

Les huiles synthétiques sont donc les meilleures ?
Oliver Kuhn : Oui, mais il est également possible de mélanger une huile minérale avec une huile synthétique. Cependant, ces huiles semi-synthétiques jouent un rôle de moins en moins important sur le marché parce que leurs performances ne sont pas assez élevées en raison de leur teneur en minéraux.

Ça a l'air compliqué. Mais alors, toutes les huiles synthétiques sont similaires ?
Oliver Kuhn : Malheureusement pas. Les huiles synthétiques peuvent être produites de deux manières différentes. L'une de ces méthodes permet d'obtenir une huile PAO. Il s'agit de l'huile synthétique classique telle qu'elle est arrivée sur le marché dans les années 1970. Elle est chimiquement très pure et donc très puissante, mais sa production est aussi très coûteuse. Avec l'autre méthode, l'huile est produite par hydrocraquage. C'est pourquoi ces huiles sont également appelées huiles HC dans le jargon technique. Les huiles HC sont plus modernes et sont apparues dans les années 1990. À l'heure actuelle, elles offrent les meilleures performances possibles pour tous les moteurs modernes.

Dois-je utiliser une huile PAO ou une huile HC ?
Oliver Kuhn : Ce choix est rarement présent. Aujourd'hui, la quasi-totalité de la production d'huile se fait sur la base d'huiles HC. De nombreuses spécifications d'huiles peuvent uniquement être satisfaites avec des huiles HC.

Comment puis-je savoir de quel type d'huile synthétique il s'agit ?
Oliver Kuhn : Ce n'est pas toujours facile, car il n'y a pas de termes uniformes. Aux États-Unis, par exemple, les huiles PAO et HC peuvent être décrites comme 100 % synthétiques, tandis qu'en Allemagne, c'est seulement le cas pour les huiles PAO. C'est pourquoi nos huiles HC présentent le terme « technologie de synthèse ». D'autres fabricants d'huile utilisent des termes tels que « 100 % synthétique » ou « mélange synthétique » dont la signification n'est pas claire.

C'est assez confus.
Oliver Kuhn : En effet. Mais la question de savoir de quelle huile synthétique il s'agit réellement n'a aucune importance pour les automobilistes et les garagistes. L'important n'est pas de savoir quelle huile est supposée être la meilleure. Il faut surtout que l'huile réponde aux spécifications fixées par le constructeur automobile pour son modèle. Ces informations se trouvent dans le manuel de la voiture.

Donc, si la spécification est correcte, peu importe qu'il s'agisse d'une huile PAO ou d'une huile HC ?
Oliver Kuhn : C'est juste. De toute façon, les ensembles d'additifs jouent un rôle de plus en plus important. Ils constituent aujourd'hui le principal composant d'une huile moteur, outre l'huile elle-même. Ils sont à l'origine d'une grande partie des performances de l'huile moteur. Dans le cas de certaines huiles moteur très modernes, l'huile proprement dite n'est guère plus que le fluide transporteur pour les ensembles d’additifs.

Alors pourquoi y a-t-il toujours des discussions pour savoir quelle est la meilleure huile synthétique ?
Oliver Kuhn : Il s'agit d'un écho du passé. Lors de l'apparition des premières huiles HC il y a 30 ans, la différence de qualité avec les huiles PAO était encore plus importante. Mais c'était il y a longtemps. Aucun expert n'aurait une telle discussion aujourd’hui.