logo La revue auto

Tesla et Fiat Chrysler, de l’argent pour polluer !

L’argent achète presque tout ! Eh bien, sachez que Fiat-Chrysler vient de s’acheter une paix industrielle européenne avec la participation de Tesla. En effet, le constructeur italo-américain et le géant de la voiture électrique yankee viennent de trouver un accord financier pour permettre à Fiat de ne pas faire les efforts sur le CO2 en Europe.

Dans le cadre des nouvelles règles européennes sur les émissions de CO2 qui entreront en vigueur en 2021, le Financial Time vient de révéler que Fiat Chrysler a conclu un accord financier avec Tesla. Cet accord permettra au constructeur Fiat-Chrysler de comptabiliser dans sa gamme de voitures les véhicules électriques de la flotte Tesla.

Pourquoi ?

Cela permet ainsi de réduire son quota d'émissions de CO2. Avec cet accord, le constructeur italo-américain devrait pouvoir rentrer dans les clous des nouvelles règles européennes, qui fixent la limite d'émission à un taux de 95 grammes de CO2 par kilomètre.

Ce type de partenariat financier, autorisé par la législation européenne, amène à se poser plusieurs questions.

Dans quelles mesures des constructeurs automobiles peuvent avoir recours à ce type de procédé ?

Quelles sanctions la nouvelle législation européenne prévoit-elle pour les entreprises ne respectant pas les règles à venir ?