logo La revue auto

Volkswagen ID.Buzz : les secrets du VW Combi électrique

Après presque cinq années d’attente, Volkswagen se décide enfin à nous dévoiler le Combi du XXIe siècle. Soixante-douze ans après sa commercialisation, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’est largement modernisé. Et cela, que ce soit par son nom, son système de propulsion électrique ou son allure.

Venez avec nous à sa rencontre, sur les toits de la capitale.

Exterieur_volkswagen-id-buzz-les-secrets-du-vw-combi-electrique_0 Exterieur_volkswagen-id-buzz-les-secrets-du-vw-combi-electrique_1
Voir la galerie photo

Volkswagen ID.Buzz : la technique

L’ID.Buzz ne part pas d’une feuille blanche. Volkswagen profite de son investissement massif dans la plateforme 100 % électrique du groupe pour élaborer et construire ce Combi électrique.
L’ID.Buzz cache donc sous sa carrosserie un châssis MEB. Le même qui sert de base technique au VW ID.3, ou Skoda Enyaq, ou encore Cupra Born et Audi Q4 e-tron. De fait, ne vous attendez pas à une grosse nouveauté sur le système de propulsion. L’ID.Buzz se contente de chiper le groupe motopropulseur de son frangin ID.4. Il s’agit donc d’un moteur de 204 chevaux et 310 Nm de couple, positionné sur le train arrière. Une chose plutôt bien vue, puisque cette architecture est identique au Combi originel. Cette solution technique ouvre l’angle des roues avant qui l’autorise à tourner sur lui-même sur 11 mètres. Cet angle est le même que celui d’une Golf et permet, par voie de conséquence, une maniabilité en zone urbaine sans équivalent par rapport à son encombrement.

Qui dit voiture électrique, ou plutôt Combi électrique, dit batterie. Tout comme le moteur, il n’est pas question pour la marque de jouer dans l’originalité. Il faut rentabiliser les investissements du groupe sur la propulsion électrique. De fait, l’ID. Buzz récupère la batterie au lithium-ion de 82 kWh, dont 77 utilisables, qui sévit sur les SUV électriques du groupe (ex : Audi Q4 e-tron Sportback ou Skoda Enyaq coupé). Une capacité énergétique qui n’a donc rien de révolutionnaire, mais qui devrait porter son autonomie vers les 450 km… Au vu de son aérodynamique d’armoire normande, nous comptons sur 350 km réels. Mais n’est-ce pas là tout le charme de cette Volkswagen?


Volkswagen ID.Buzz : le charme

Lumière sombre.
Show de lumières.
Musique qui envoie les décibels.
Live sur écran géant et connexion avec Hambourg.

Notre première rencontre avec le nouveau VW Combi électrique s’est faite lors d’une soirée sur les toits de la capitale qui offraient une vue imprenable sur la Dame de fer. Les dirigeants de Volkswagen voulaient marquer nos esprits, mais il n’y en avait pas vraiment besoin.

Il suffit de poser ses yeux sur l’ID.Buzz pour avoir envie de s’évader avec elle. Son affiliation avec son ancêtre VW Combi est indéniable.
Sa face avant, bien que moins verticale que l’originale, mélange avec un certain savoir-faire la nostalgie et le modernisme. Les stylistes ont réussi ce challenge grâce à cette ceinture de caisse très haute, un logo VW trônant en plein centre de la face avant, des feux larges et tout en courbes soulignés par des LED, un profil rectangulaire aux panneaux lisses et épurés. Le tout est largement magnifié par la teinte bicolore qui met en exergue les traits de caractère et autres plis de carrosserie. Bref, c’est chouette... à deux choses près.
La poupe est trop «carrée». C’est certes joliment dessiné, mais on a l’impression de regarder le popotin du dernier VW Transporter. Et n’oublions pas les jantes. Ce n’est pas qu’elles sont inélégantes, bien au contraire. Elles siéent parfaitement à l’ID.Buzz. Mais le problème, c’est que leur forme crée une dissymétrie entre les deux profils. L’une va vers l’avant, l’autre vers l’arrière…



Un Combi se vit de l’intérieur.

L’ID.Buzz a donc été très travaillé sur ce point.
Le dessin du mobilier est moderne et s’inspire des dernières tendances du marché. On appréciera particulièrement la partie supérieure de la planche de bord qui mélange plusieurs matériaux. Mais ce n’est pas la révolution non plus. Bien loin de là, même.
Je ne comprends pas l’idée d’avoir une banquette 2/3 sur un monospace. Pour une véritable modularité, il faut trois sièges indépendants et coulissants, comme le faisaient les anciens Renault Espace ou Citroën C4 Picasso. De plus, il convient de noter que certains plastiques, notamment utilisés sur les contre-portes et la partie basse du mobilier, ne sont pas au niveau de l’imaginaire de l’ID.Buzz.


Conclusion:


La question que nous sommes en droit de nous poser est de savoir si cette superbe machine vous fera définitivement pencher vers la voiture électrique. On ne peut nier le sex-appeal de cette Volkswagen ID.Buzz.
Elle est vraiment désirable.
Elle n’est pas parfaite, mais réussira-t-elle à transformer ses défauts en qualités?


Quoi qu’il en soit, nous vous proposons de faire un tour sur la fiche technique Volkswagen ID.Buzz afin de bien prendre note des performances, dimensions, consommations, autonomie… de ce Volkswagen ID.Buzz, que certains appelleront Combi électrique.

nos annonces Volkswagen

  • Volkswagen Polo
    Polo 1.0 TSI 95 S&S BVM5

    Essence : Manuelle
    9600 km : Occasion
    Indépendant: Ain
    Mise en circulation : 10/09/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 17 990 €
    Mensualité : NC

  • Volkswagen Golf
    SW BUSINESS Golf SW 1.6 TDI 115 BlueMotion Technology BVM5

    Diesel : Manuelle
    55247 km : Occasion
    Indépendant: Drôme
    Mise en circulation : 27/06/2019
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 19 790 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/12/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/12/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -