logo La revue auto

2400km d'autonomie pour une voiture électrique ! Voici la révolution que nous attendions.

La presse anglaise vient de lancer un pavé, que dis-je, un météore, dans la mare. En effet, des journalistes britanniques mettent en lumière la révolution technologique qui devrait s’imposer aux constructeurs automobile. Elle est l’œuvre d’un Géo Trouvetout nommé Trevor Jackson.

Exterieur_une-voiture-electrique-capable-de-rouler-sur-2400-km-voici-la-revolution_0

Si de prime abord cette histoire semble sortir d’un roman de fiction, le contrat signé de plusieurs millions d'euros par Trevor Jackson a fini par nous convaincre de faire une bafouille sur ce qui pourrait changer à jamais l’industrie.

Qui est ce Géo Trouvetout anglais ?

Trevor Jackson, du haut de ses 58 ans, a travaillé pour Rolls-Royce, mais a aussi été en charge des réacteurs d’un sous-marin nucléaire pour l’armée anglaise. Son CV a tout de celui d’un espion à la James Bond, le physique en moins. Apparement lassé du bourbier de l’administration, il s’est lancé en indépendant en 1999… et c’est ici que l’aventure commence, puisqu’en 20 ans de recherche, il peut s’enorgueillir d’avoir conçu un prototype de batterie électrique à la fois plus efficace, plus économique à produire et plus facilement recyclable que les Lithium-ion d’aujourd’hui.

Pourtant, cette révolution aurait pu ne jamais voir le jour. Pendant de longues années, ses travaux ont été ignorés par l’industrie. Grâce à l’évaluation positive de l’UK Trade and Investment et une bourse délivrée par l’Advanced Propulsion Centre, Trevor Jackson annonce que le résulta de ses recherches sera bientôt accessible.

La promesse d’une super batterie !

Bon… la solution technologique reste évidemment dans un dossier, bien au fond d’un coffre fort, avec un tampon « top secret » par dessus. Ceci dit, cette batterie a été validée récemment par deux universités françaises. Et c’est ici que l’on devient a l’affût des infos sur cette batterie.

Car si l’on en croit le rapport, cette technologie pourrait offrir une autonomie de 2 400 km sans recharge. Un chiffre jamais atteint jusque-là qui, si il réussit à passer à la production, révolutionnera non seulement les voitures électriques, mais aussi le transport de marchandises.

Photos©DM & McLellan / Sources DailyMail