logo La revue auto

Apollo arrow 1 000 ch pour 1 300 kg

Tombée dans les mains d'un repreneur, Gumpert devient désormais Apollo. Pour ce renouveau, le constructeur dévoile au salon de Genève une nouvelle supercar : l'Arrow.

Anciennement connue sous le nom de Gumpert, la marque allemande renaît de ses cendres et change désormais de patronyme. Devenue Apollo, la firme propose la N, qui n’est autre qu’une Gumpert Apollo revue (vous suivez toujours ?) et l’Arrow.

Cette nouvelle supercar ne fait pas les choses à moitié. Ne pesant que 1 300 kg grâce à l’utilisation de la fibre de carbone, l’Apollo Arrow affiche une aérodynamique à couper le souffle. Alors que les designers avouent avoir puisé leur inspiration dans l’aéronautique, avec le F-22 Raptor, ou chez les prédateurs marins, la sportive singe une Tushek Renovatio dopée.

Entre les ailes arrière trône un V8 4,0 litres biturbo, d’une puissance de 1 000 ch pour 1 000 Nm de couple. Accouplé à une boîte séquentielle CIMA à sept rapports, le bloc permet à l’Arrow d’avouer un 0-100 km/h en 2,9 secondes, un 0-200 km/h en 8,8 secondes et une vitesse de pointe de 360 km/h.

D’après ses géniteurs, la sportive serait homologuée sur route et répondrait aux normes de la FIA. La production devrait être limitée à une centaine d ‘exemplaires.