logo La revue auto

ATS GT une McLaren 650s sous une carrosserie italienne

La marque italienne, ATS, née il y a 55 ans d'une brouille entre Enzo Ferrari et quelques-uns de ces ingénieurs renaît après une très courte histoire.

Exterieur_ATS-GT_32 Exterieur_ATS-GT_35 Exterieur_ATS-GT_37 Exterieur_ATS-GT_45 Exterieur_ATS-GT_51 Interieur_ATS-GT_58
Voir la galerie photo

Créée en 1962 la marque n’a produit qu’un seul modèle, la 2500 GT. Ses deux créateurs, Carlo Chiti et Giotto Bizzarini n’ayant pas réussi leur pari de concurrencer Ferrari. Pourtant, Bizzarini n’est pas le premier venu et nous lui devons notamment le V12 Lamborghini ou les ISO Grifo.

La marque connaît une renaissance en 2014 sous la houlette de l’entrepreneur Daniele Maritan et du designer Emanuele Bomboi avec comme résultat la présentation, aujourd’hui, de la nouvelle ATS GT. Pour le nom c’est assez simple, GT est un hommage à la 2500 GT tandis que le nom de la marque signifie Automobili Turismo & Sport. En hommage à son ancêtre, la nouvelle venue ne sera produite qu’à 12 exemplaires pour un prix élevé de 1,55 million d’euros.

L’ATS GT repose sur une base de McLaren 650S (lire notre essai) donc elle reprend le châssis carbone ainsi que le V8 3,8 litres biturbo de 650 ch et 678 Nm. La marque italienne propose néanmoins que la puissance soit portée à 700 ch en option. Les dimensions sont d’ailleurs très similaires à celles de l’Anglaise excepté en termes de longueur. Avec 4,70 mètres, tout en conservant le même empattement de 2,67 mètres, l’Italienne gagne près de 20 cm qui se retrouvent donc au niveau des porte-à-faux.
Intérieur
Le poids et les performances sont également très proches de la sportive anglaise, l’ATS GT n’accusant que – d’après le constructeur – 1 300 kg tandis que le 0 à 100 km/h sera couvert en 3 secondes et la vitesse maximale de 331 km/h.

L’habitacle est entièrement recouvert d’alcantara, des panneaux de portes à la planche de bord en passant par les sièges baquets. L’accès à bord se fera par des portes en élytres, forcément.

Source : ATS Automobili