logo La revue auto

Bmw M8 : quatre roues motrices et 600 ch

BMW a récemment dévoilé les tout nouveaux coupé et cabriolet M850i et la marque nous donne maintenant un aperçu de la très attendue M8.

Annoncée comme « en route vers la production en série », le constructeur a finalement confirmé les rumeurs selon lesquelles le modèle serait plus puissant que la M5 (lire notre essai). BMW a précisé que la gamme M8 utiliserait un moteur M TwinPower Turbo V8 « à haut régime » produisant plus de 600 ch.

Le chiffre exact reste un mystère, mais la M5 Competition est équipée d’un V8 biturbo de 4,4 litres développant 625 ch et 750 Nm. Cela permet à la berline d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 3,3 secondes.

Les comparaisons avec la M5 ne s’arrêtent pas là, car BMW a également confirmé que la M8 serait équipée d’un système de traction intégrale M xDrive. Bien que les puristes détestent peut-être cette idée, celle-ci offrira un mode pure propulsion traditionnel.

Comme le modèle est une voiture M à part entière, ses mises à niveau seront bien plus étendues que celles utilisées sur la M850i. BMW n’a pas précisé les détails, mais a déclaré que la voiture serait dotée d’une suspension unique offrant « une stabilité directionnelle, une précision de direction et un dynamisme en virage exceptionnels ».

Les mises à niveau se retrouveront également au niveau du châssis, la marque ayant confirmé qu’elle avait pu augmenter la rigidité de la structure de la carrosserie, des composants du châssis et des points de montage du châssis. En parlant de cela, BMW affirme que la M8 aura une répartition uniforme du poids, un empattement optimal et des voies larges.

Les ingénieurs ont également prêté attention au poids, car BMW a déclaré que la voiture serait relativement légère et que son centre de gravité serait bas. C’est assez vague, mais la M850i xDrive utilise un certain nombre de composants légers tels que l’aluminium, le magnésium et la fibre de carbone. Le modèle offre également un toit en fibre de carbone en option et nous ne serions pas surpris de le voir de série sur la M8.

Pour finir de nous mettre l’eau à la bouche, la marque a déclaré : « Avec la nouvelle BMW M8, nous avons fait quelque chose que nous n’avions jamais fait auparavant : construire un modèle pour la course et ensuite l’adapter à la route », avant de confirmer que les déclinaisons M8 cabriolet et M8 Gran Coupé verraient bien le jour.