logo La revue auto

Hyundai kona n en attente de feu vert

Depuis l’arrivée de la Hyundai i30 N, le spectre sportif plane au-dessus des autres modèles de la gamme du constructeur : le Hyundai Kona pourrait rapidement porter la lettre caractéristique.

Exterieur_Hyundai-Kona-1.0-T-GDI-120_3 Exterieur_Hyundai-Kona-1.0-T-GDI-120_4 Exterieur_Hyundai-Kona-1.0-T-GDI-120_10 Interieur_Hyundai-Kona-1.0-T-GDI-120_28
Voir la galerie photo

Après la Hyundai i30 N, la firme coréenne pourrait apporter le traitement sportif au récent Hyundai Kona. C’est ce qu’indique le média AutoExpress, à la suite d’un entretien avec Albert Biermann, le patron de la vision Hyundai N.

« J’ai demandé aux ingénieurs de construire la voiture et nous verrons ce qui se passera avec l’approbation. Ce doit être le groupe motopropulseur de la i30 N, vraiment. Bien sûr, nous pouvons donner au Kona des spécifications différentes sur la suspension et la direction, bien qu’il y ait des composants communs que nous pouvons utiliser dans ce domaine, mais nous savons déjà quels seront le moteur et la boîte du Kona N ».

Le Hyundai Kona N serait donc déjà à un stade avancé du développement, mais il attendrait encore son feu vert pour une entrée en production. Si les décisionnaires vont dans le sens de Biermann, le Hyundai Kona N pourrait voir le jour avant 2020.

Le crossover sportif disposera ainsi du 4 cylindres turbo 2,0 litres d’une puissance de 250 ch et 353 Nm de couple. Associé à la transmission avant et à la boîte manuelle à six rapports, le Hyundai Kona N pourrait afficher des performances assez proches de la compacte, qui annonce un 0-100 km/h en 6,4 secondes et une vitesse maximale approchant des 250 km/h.