logo La revue auto

La prochaine alfa romeo giulietta devrait passer a la propulsion

Obligée de partager la plateforme de la Giulia, en version raccourcie, la prochaine génération d'Alfa Romeo Giulietta pourrait au passage hériter de son architecture à propulsion. Sachant que la future BMW Série 1 passera de la propulsion à la traction, cette éventualité ferait de la compacte italienne la seule compacte à propulsion du marché.

Exterieur_Alfa-Romeo-Giulietta-Sprint-2015_1 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulietta-Sprint-2015_5 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulietta-Sprint-2015_10 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulietta-Sprint-2015_14 Exterieur_Alfa-Romeo-Giulietta-Sprint-2015_17 Interieur_Alfa-Romeo-Giulietta-Sprint-2015_23
Voir la galerie photo

Apparue sur le marché en 2010, la Giulietta est celle qui a porté Alfa Romeo sur ses épaules ces dernières années, en compagnie de la MiTo et avant l'arrivée au catalogue de la 4C puis de la Giulia (qui se fait toujours attendre...). Sa fin de carrière est proche et elle sera remplacée en 2017 par un nouveau modèle dont le design s'inspirera de celui de la Giulia. Le design, mais aussi la partie mécanique.

En fait, la nouvelle Giulietta reprendra en version raccourcie la plateforme de la Giulia, comme l'a révélé Alberto Dillilo, l'un des dirigeants du constructeur italien, cité par nos confrères britanniques d'Auto Express. Ce qui pourrait bien entraîner un passage à la propulsion, alors que l'actuelle Giulietta est une traction. « C'est possible techniquement » a précisé de manière assez évasive M. Dillilo. Signalons également qu'une version 4 roues motrices est envisageable pour le haut de gamme sportif, à la manière de ce que proposent une Audi A3 et une BMW Série 1, par exemple.

Le passage de la traction à la propulsion pour la Giulietta serait un moyen pour Fiat Chrysler Automobiles de réduire les coûts de développement, a priori sans aucune arrière-pensée philosophique. Mais sachant que la future BMW Série 1 effectuera de son côté le chemin inverse, ce choix ferait de la Giulietta la seule compacte à propulsion du marché. De quoi séduire au-delà des purs « alfistes »...