Lamborghini

Lamborghini renonce à la motorisation électrique

Au lendemain de la 10 000e Huracan sortie des chaînes, le constructeur prend la parole et éclaircit son avenir.

À l’occasion de la sortie de la 10 000e Lamborghini Huracan, Maurizio Reggiani, le directeur technique de la marque, a indiqué que la Lamborghini Huracan continuerait d’exister sous sa forme actuelle, ou presque, jusqu’à son remplacement en 2022.

Dans son entretien avec le magazine Drive, la source interne a affirmé que d’autres versions encore plus extrêmes de la Lamborghini Huracan seraient au programme : « notre métier est de continuellement pousser nos voitures à être meilleures. Notre stratégie est de se développer, pas de rester stable ».

Alors que la Lamborghini Huracan Spyder Performante vient de voir le jour, le coupé pourrait se décliner en de nouvelles versions encore plus efficaces, avec deux ou quatre roues motrices, mais toujours animé par le V10 5,2 litres atmosphérique.

Les choses pourraient changer toutefois à partir de 2022, où la remplaçante de l’Huracan pourrait adopter une motorisation hybride. Une configuration où le moteur viendra en support d’un bloc atmosphérique, pour apporter plus de puissance. Ce qui emmène Maurizio Reggiani à affirmer que les Lamborghini ne seront jamais 100 % électriques.

En outre, la marque italienne pourra se lancer dans le segment des pistardes non-homologuée, à l’image de la récente McLaren Senna GTR, avec la Lamborghini Aventador. La supercar serait aussi déclinée en de nombreuses versions très limitées, mais ne disposera jamais de transmission à roues arrière motrices.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Lamborghini renonce à la motorisation électrique

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter