Porsche

Porsche : les 5 voitures les plus légères de son histoire

Tout le monde a ses propres préférences en ce qui concerne les Porsche légères, mais lorsque l'entreprise de Stuttgart commence à nommer son top 5, nous sommes particulièrement à l'écoute.

Si Porsche n’a jamais été le constructeur automobile le plus léger, le poids a tout de même toujours été au cœur du développement de ses modèles, surtout ceux destinés à la piste.

Des modèles comme la fameuse 911 Carrera RS 2.7 ont laissé une trace permanente dans les livres d’histoire, notamment dans la version Sport qui est 100 kg plus légère que la Touring grâce à l’abandon par exemple de l’horloge, des sièges arrière, du pare-soleil et des poignées de porte. Poids à sec total ? Seulement 975 kg.

Tout le monde connaît la 2.7 RS, mais qu’en est-il de la 906 Carrera 6 ? Celle-ci fut la dernière voiture de course homologuée pour la route que Porsche ait jamais proposée en réponse à la Dino 206. Il y avait même une version spécialement conçue pour les caméras pendant la course. Une carrosserie en fibre de verre sur un châssis en treillis tubulaire permet à la 906 de ne peser que 675 kg à sec.

Ensuite vient la Porsche 356 SL (Sport Leicht), le premier modèle de la marque à remporter Le Mans dans sa catégorie. Dotée d’une carrosserie tout en aluminium fabriquée à la main, la 356 SL pesait seulement 640 kg.

Le prochain modèle n’est peut-être pas une voiture de route, mais il a définitivement marqué l’histoire de Porsche. La voiture de course 718 Formula 2 était une monoplace légère alimentée par un quatre cylindres de 1,5 litre de 150 ch avec deux arbres à cames en tête par rangée de cylindres. Le poids total était de 456 kg.

Enfin, la 909 Bergspyder est numéro 1 dans ce Top 5 des modèles les plus légers de Porsche. Construit spécifiquement pour les courses de côte, la 909 a des caractéristiques presque effrayantes. La puissance est fournie par un moteur 8 cylindres à plat de 2,0 litres développant 275 ch. La voiture était totalement dépouillée tandis que sa carrosserie était en plastique mince et son cadre en aluminium. Il demeure une incertitude sur le poids donné par certains pour 420 kg tandis que Ferdinand Piëch affirmait un poids de 384 kg. Le 0 à 100 km/h était couvert en moins de 2 secondes… en 1968.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Porsche : les 5 voitures les plus légères de son histoire

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter