Infiniti

Sebastian Vettel au volant de l'Infiniti Q50 Eau Rouge

Le quadruple champion du monde de Formule 1 est aussi Directeur de la performance d\'Infiniti, un rôle qu\'il prend très au sérieux, notamment pour évaluer sur la piste anglaise de Millbrook Proving Ground les sensations procurées par la conduite du prototype Q50 Eau Rouge, un modèle dont on espère qu\'il sera effectivement proposé bientôt en série.

+ de photos Infiniti Q50 Eau Rouge

Auteur d'une course solide récompensée par une sixième place hier au Grand Prix de F1 de Bahrein, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel a du pain sur la planche avec toute son équipe pour apprendre à maîtriser les nouvelles motorisations V6 hybride de 2014 et, tenter avec Renault, de rattraper le retard pris sur Mercedes. Mais le pilote autrichien n'oublie pas dans le même temps qu'il est aussi "directeur de la performance" d'Infiniti, un rôle qui n'est pas que protocolaire et qu'il utilise pour mettre au point lui-même certains modèles, comme le bien nommé FX Vettel Edition.

Un prototype sur la piste
Sa tâche se concentre aujourd'hui sur la Q50 Eau Rouge, la grande berline sportive qu'Infiniti est en train de développer après nous l'avoir dévoilée sous forme de concept aux salons de Detroit et de Genève en début d'année. Une vidéo publiée par la filiale de luxe de Nissan nous montre Vettel effectuant lui-même des essais sur la piste de Millbrook Proving Ground, en Angleterre, preuve qu'il s'implique forteement dans ce projet.

Infiniti nous prévient pourtant : Sebastiant Vettel est ici au volant d'un prototype de la Q50 Eau Rouge. Le mot a son importance car officiellement, la décision de produire ce modèle d'exception en série n'a pas encore été prise. Même s'il ne fait pas de doute que ce sera bientôt chose faite, les passages du pilote autrichien à son volant font partie du processus d'évaluation, au même titre que la présentation du concept dans les salons, afin de vérifier le potentiel de l'auto.

D'ailleurs, cette Infiniti Q50 Eau Rouge sera exposée en fin de mois au salon de Pékin, continuant son tour du monde des salons. Elle conservera sous le capot sa prometteuse motorisation V6 3.8 litres biturbo empruntée à la Nissan GT-R et développant la bagatelle de 568 chevaux !

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Sebastian Vettel au volant de l'Infiniti Q50 Eau Rouge

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter