logo La revue auto

SUV : Seat Ateca enfin là !

Après de longues années d'attente, la gamme Seat s'enrichit enfin d'un SUV, un modèle compact baptisé Ateca qui se positionne directement face à des rivaux comme le Nissan Qashqai et le Renault Kadjar. Dévoilé hier et présenté dans quelques jours au salon de Genève, le Seat Ateca repose sur la plateforme modulaire MQB du Volkswagen Tiguan et revendique une parenté directe avec la Leon.

Exterieur_Seat-ATECA_1 Exterieur_Seat-ATECA_4 Exterieur_Seat-ATECA_6 Exterieur_Seat-ATECA_7 Exterieur_Seat-ATECA_8 Interieur_Seat-ATECA_10
Voir la galerie photo

C'était une exception sur le marché des marques généralistes : Seat n'avait pas de SUV. Non pas que la marque espagnole n'en avait pas envie (le concept IBX de 2011, par exemple, prouvait qu'elle était sur le coup), mais les impératifs du groupe Volkswagen lui demandaient d'aller voir ailleurs pour l'instant. Jusqu'au salon de Genève l'année dernière, où la présentation du concept 20V20 a montré que les choses étaient en train de changer. Elles se concrétisent à l'occasion du salon de Genève 2016 avec la présentation du SUV Ateca, qui a été dévoilé hier soir.

Le SUV Seat Ateca est un SUV compact qui repose, comme le nouveau Volkswagen Tiguan, sur la plateforme modulaire MQB du groupe VW. On peut le considérer comme le cousin de celui-ci, aussi bien au niveau des gènes que du design, même s'il est un peu plus court. Avec 4,36 mètres de long, l'Ateca est un concurrent direct du Nissan Qashqai et du Renault Kadjar. Il revendique par ailleurs sa parenté avec la Leon, au niveau du style extérieur (calandre trapézoïdale, optiques ciselés, signature lumineuse triangulaire) mais aussi de l'habitacle (planche de bord, présentation).

Seat Ateca : un SUV connecté

La technologie est à l'honneur, comme le veut la dernière tendance chez Seat, avec des projecteurs entièrement à diodes (Seat Full-LED) en série dès le niveau de finition Style, un système multimédia (écran tactile jusqu'à 8 pouces) compatible Apple CarPlay, Android Auto et MirrorLink (Seat Full-LINK) et des équipements de sécurité comme le freinage d'urgence jusqu'à 60 km/h, la reconnaissance des panneaux de signalisation ou bien encore la caméra 360° pour les manœuvres.

À l'opposé du coffre de 510 litres (485 litres pour les versions 4x4) se trouve un capot sous lequel on retrouve des mécaniques connues au sein du groupe Volkswagen : 1.6 TDI 115 et 2.0 TDI 150 et 190 pour le Diesel (de 4,3 à 5 litres/100 km) ; 1.0 TSI 115 et 1.4 TSI 150 pour l'essence (de 5,3 à 6,2 litres/100 km). Ces motorisations seront mixées avec des boîtes manuelles et DSG et à des transmissions 4x2 et 4x4, mais les détails exacts de la gamme n'ont pour le moment pas été dévoilés.

Nous en saurons plus dans quelques jours à Genève, où Seat devrait révéler la date de commercialisation et les prix de son SUV Ateca.