logo La revue auto

Comment reconnaître la nouvelle Audi RS5 ?

Depuis la rentrée, Audi a complètement revu sa gamme d’A5 et son offre de sportives siglées RS. Il ne lui restait quasiment plus qu’à se pencher sur le cas de ses RS5 et RS5 Sportback. C’est maintenant chose faite !

Comment reconnaître la nouvelle Audi RS5 ? Comment reconnaître la nouvelle Audi RS5 ? Comment reconnaître la nouvelle Audi RS5 ? Comment reconnaître la nouvelle Audi RS5 ? Comment reconnaître la nouvelle Audi RS5 ?
Voir la galerie photo

Le travail du bistouri …

Les Audi RS5 et RS5 Sportback sont passées entre les mains de nouveaux chirurgiens esthétiques pour obtenir un nouveau visage. Ils ont retravaillé l’allure des bolides avec des traits plus francs et marqués.

De face, la calandre gagne franchement en ampleur, tout comme les prises d’air disséminées un peu partout. Les passages de roue ont même gagné 40 mm en largeur pour laisser de la place aux jantes de 20 pouces (19’' en série). En poupe, le diffuseur d’air est plus proéminent et est accompagné de deux grandes canules d’échappement.

Ce restylage est aussi l’occasion pour la firme de remplacer l’ancien MMI commandé par une molette centrale au profit du nouveau système multimédia à écran tactile de 10,1 pouces. Celui-ci intègre le module d’infodivertissement MIB3 avec ses services connectés.


Un petit V6 qui pousse très fort !

Audi ne touche pas au cœur de l’engin. Sous le capot, on retrouve le V6 ne cubant que 2.9 litres gavé d’air par un turbocompresseur à plusieurs étages de 450 ch et 600 Nm de couple. Le bloc est associé à une boîte Tiptronic à 8 rapports et à la transmission intégrale Quattro.

Ainsi équipées, les deux silhouettes accélèrent de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et la vitesse de pointe limitée par l’électronique à 250 km/h, peut passer à 280 km/h en option.

De série, la RS5 a droit à une suspension sport RS. La version sport RS Plus avec contrôle dynamique (DRC) et stabilisation hydraulique du roulis et du tangage est disponible en option.