logo La revue auto

Fiat 500 MAI TROPPO de Bvlgari : lorsque la mode en fait trop !

Le modèle One-off B.500 ‘’MAI TROPPO’’ de Bvlgari est, selon FIAT, un hommage à l'artisanat et à la beauté. La 500 a toujours joué un rôle important dans La Dolce Vita. C’est une automobile italienne née des besoins prolétaires qui se la joue aujourd'hui "icône l'amour de la beauté et de l'art". Voici l'étrange résultat de la nouvelle Fiat 500 et de Bvlgari.

Fiat 500 MAI TROPPO de Bvlgari : lorsque la mode en fait trop ! Fiat 500 MAI TROPPO de Bvlgari : lorsque la mode en fait trop ! Fiat 500 MAI TROPPO de Bvlgari : lorsque la mode en fait trop !
Voir la galerie photo

Emblème de l'excellence italienne, Bvlgari a su se renouveler au fil des années en réécrivant les règles de la joaillerie et en lançant de nouvelles tendances devenues des musts du design moderne. C'est du moins comme cela que Fiat présente son partenaire. Cette interprétation de la nouvelle Fiat 500 est un véritable "bijou à part entière", avec ses intérieurs réalisés dans les meilleurs matériaux. Il est vrai que cet engin hors normes est remarquable. Il se distingue par le très grand soin apporté aux détails et aux finitions uniques qui rappellent les combinaisons vives et incomparables de couleurs et de motifs exaltant les origines romaines de Bvlgari. Cette interprétation ne pouvait dès lors pas prendre d’autre nom que ‘’MAI TROPPO’’ (littéralement : jamais trop).

Ce One-off présente une peinture nacrée de couleur safran, teinte emblématique chez Bvlgari inspirée par la gamme chromatique des couchers de soleil romains. Cet effet est renforcé par les nuances de la peinture produite par une technique manuelle experte. La peinture safran souligne le caractère de la voiture considérée ici comme un joyau, en incluant de la poudre d'or récupérée des chutes de la production de bijoux. Il en résulte une voiture plus respectueuse de l'environnement et resplendissante dans sa propre lumière.

En plus de cette peinture dorée, la Fiat B.500 dispose de seuils de porte et d’éléments moulés frontaux traités en utilisant la technique du vitrage. Ses jantes spécifiques en forme d'étoile, symbole historique de Bvlgari, sont laquées de noir et intègrent des détails or. L’insert latéral est orné d’un badge « bijou » en or poli avec logo B.500 pavé de diamants.


Le principe du réemploi se retrouve aussi dans l’habitacle avec un insert de tableau de bord rendu encore plus élégant par son revêtement réalisé avec des foulards en soie Bvlgari hérités des collections précédentes. Les sièges sont en cuir bleu canard avec broderie à motif « Diva » et intègrent des détails dorés et des inserts provenant d’écharpes. Véritable joyau de l’habitacle, trois pierres semi-précieuses, améthyste, topaze et citrine, sont serties dans le logo 500 au centre du volant et réalisés par les maîtres orfèvres de Bvlgari.