logo La revue auto

Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique

C’est bien sous ces airs de concept que le SUV électrique de Nissan arrivera sur nos routes avec 5 motorisations et deux niveaux de batterie possibles offrant jusqu’à 394 ch et 580 km d’autonomie.

Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique Nissan Ariya : le SUV 100 % électrique
Voir la galerie photo

Esthétiquement, l’Ariya propose à l'avant une grande grille de protection à effet 3D sur laquelle prend place le nouveau logo de Nissan. Le SUV repose sur des jantes en aluminium de 19 ou 20 pouces. Les aspects clés du dessin à l'arrière sont le montant C fortement incliné donnant un aspect fuyant de profil ainsi que la barre lumineuse monobloc.

Habitacle moderne et épuré

Si l’ensemble, avec ce plancher plat et un tableau de bord qui semble flotter, a belle allure, le plus intriguant demeure l’absence quasi totale de boutons physiques. Pourtant, tout ne passe pas par les deux écrans de 12,3 pouces chacun, l’un dédié à l’instrumentation et l’autre à l’infodivertissement.



Non, ici nous trouvons des boutons tactiles soigneusement intégrés dans la garniture en bois du tableau de bord et de la console centrale. Lorsqu'ils ne sont pas utilisés, ils sont presque invisibles, mais lorsque la voiture est allumée, ils sont éclairés. Ceux-ci permettent de régler la climatisation ou encore les modes de conduite par exemple.

L’Ariya selon vos besoins

Nissan proposera son SUV en cinq versions différentes, plus ou moins puissantes et avec plus ou moins d’autonomie. L’entrée de gamme proposera ainsi une batterie de 65 kWh alimentant un unique moteur envoyant les 218 ch et 300 Nm sur les seules roues arrière. Ainsi pourvu, le SUV est capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 7,5 secondes pour une vitesse maximale de 160 km/h et une autonomie de 360 km selon le cycle WLTP.

Au-dessus se trouvera un autre modèle à deux roues motrices, mais avec une batterie de 90 kWh et proposant 242 ch et 300 Nm. Cette variante demande 7,6 secondes pour atteindre les 100 km/h pour une vitesse maximale identique de 160 km/h. L’autonomie est sensiblement améliorée avec 500 km toujours selon le cycle WLTP.

Reposant sur les mêmes batteries, 3 modèles équipés de deux moteurs et des 4 roues motrices seront également proposés. Le premier, équipé de la batterie de 65 kWh, bénéficiera de 278 ch et 560 Nm pour 340 km d’autonomie et un 0 à 100 km/h en 5,9 secondes avant de buter sur la vitesse maximale de 200 km/h. Les deux derniers modèles, équipés de la batterie de 90 kWh, proposeront 600 Nm et respectivement 306 et 394 ch pour des accélérations de 0 à 100 km/ de 5,7 et 5,1 secondes. Côté autonomie, les conducteurs pourront compter sur 460 km et 400 km pour le modèle le plus puissant.