logo La revue auto

Renault Twingo électrique : elle arrive pour 2020 !

Nous sommes dans l’œil du cyclone de la voiture électrique et le marché automobile européen va vivre sa plus profonde révolution technologique de tous les temps. Les restrictions de circulation et les normes anti-pollution obligent les constructeurs à nous vendre des voitures électriques. Chez Renault, on le sait depuis fort longtemps, c’est pour cela que la firme nous propose depuis plusieurs années la ZOE.

Mais voilà, il faut augmenter le volume de ventes de voitures électrique pour rentrer dans les clous des obligations législatives. La solution est donc de multiplier les modèles abandonnant les moteurs à essence. Voilà pourquoi la Renault Twingo passera très bientôt au 100 % électrique.

Exterieur_renault-twingo-electrique-elle-arrive-pour-2020_0 Exterieur_renault-twingo-electrique-elle-arrive-pour-2020_1 Exterieur_renault-twingo-electrique-elle-arrive-pour-2020_2

Twingo électrique : du peps à revendre !

Une Twingo, c’est avant tout une urbaine. Elle préfère les rues étroites de Florence aux grandes avenues de Los Angeles. Et quoi de mieux qu’un système de propulsion 100 % électrique, répondant à la moindre sollicitation de la pédale de droite, pour se sortir d’un mauvais pas dans nos centres urbains congestionnés ?

L'empattement court et la large voie en liaison avec sa direction assistée offrent une agilité inégalée à notre Twingo. En y rajoutant un moteur électrique de 82 chevaux et 160 Nm, une puissance immédiatement disponible, Renault transforme la petite... en bête des feux rouges. Le sprint de 0 à 60 km/h est expédié en seulement 4,8 secondes.

Qui dit moteur électrique, dit batterie pour l’alimenter. Le choix a été fait de lui en installer une au lithium-ion de 17,6 kWh qui se compose de trois modules haute tension et de 96 cellules au total. Ce qui devrait être suffisant pour parcourir 160 km, tout en sachant que cela pourrait même être supérieur si le pilote joue le jeu de la recharge au freinage en enclenchant l’intelligence artificielle.

En effet, la Twingo électrique sera assistée d’un système de récupération assistée par radar particulièrement efficace en ville. Il permet de freiner la Twingo électrique de manière toujours optimale afin de maintenir une distance suffisante avec le véhicule en amont. Les phases de circulation en roue libre et de freinage sont donc synchronisées de manière idéale afin de reconduire une quantité maximale d'énergie cinétique dans la batterie.

La Twingo électrique et sa recharge…

Pour faciliter la recharge, Renault proposera sur cette Twingo électrique un concept de recharge complet. Avec son chargeur de bord de 22 kW doté d'une fonction de recharge rapide, la citadine se recharge de 10 % à 80 % d'autonomie en moins de 40 minutes et ce, sans avoir à rallier les rares bornes de recharge en courant continu, lorsque la recharge en trois phases est possible selon les données locales.

Le client peut faire l'appoint dans quasiment n'importe quelle borne de recharge. Ces bornes de recharge peuvent être affichées via une application. Mais si le conducteur ne dispose que d'une prise secteur classique à domicile, la recharge ne sera pas plus compliquée pour lui du fait de la faible consommation de cette Twingo. Pour un kilométrage journalier moyen, la Twingo électrique se recharge sans boîtier mural en 3,5 h sur une prise 230 V.