logo La revue auto

Voici la première Peugeot vendue aux USA !

Cela fait longtemps que les firmes françaises rêvent de revenir sur le premier marché automobile mondial, les États-Unis. Alors que la crise du Covid-19 est en train de tuer notre outil productif et le secteur automobile, voici une belle et grande nouvelle. Peugeot, au travers de sa 3008, est dorénavant vendu outre-Atlantique.

Exterieur_voici-la-premiere-peugeot-vendue-aux-usa_3 Exterieur_voici-la-premiere-peugeot-vendue-aux-usa_4 Exterieur_voici-la-premiere-peugeot-vendue-aux-usa_5
Voir la galerie photo

Carlos Tavares, le patron du groupe PSA qui est en train de tenir à bout de bras l’accord de fusion entre Peugeot et Fiat, a pour ambition de relancer ses marques sur le sol américain. Une stratégie qui interroge, car toutes les initiatives se sont soldées par un échec cuisant.

Sauf qu'au lieu d’importer des modèles logotypés par un Lion, un double chevron ou un DS, le premier modèle français à poser ses roues sur le sol yankee est pourvu d’un logo orné de trois boucliers alignés sur une diagonale, le tout inscrit dans un cercle. 

Cela ne vous dit rien ?

Quoi de plus normal puisqu’il s’agit de Buick. Une marque du géant américain, General Motors.

Les plus informés d’entre vous l’auront compris. Buick reprend la collaboration technologique avec son ex-filiale Opel. En effet depuis les années 2000, Buick récupérait les modèles de la marque au blitz.

La collaboration entre ces deux marques, permet à Buick de proposer des modèles sans engager 1 $ en développement. C’est ainsi que les Américains, et les Chinois – second marché pour la marque, peuvent acquérir une Buick Régal qui n’est autre qu’une Opel Insignia ou une Buick Encore qui repose sur une Opel Mokka, sans oublier la Buick Cascada.
En maintenant leurs accords en 2017, après le rachat d’Opel par le groupe PSA, GM s’est donc « offert » le luxe d’utiliser les derniers modèles d’Opel, qui ne sont autres que des Peugeot.

Cette Buick Envision est la cousine du GrandLand X. Elle-même reprend la plateforme technique de notre dernier Peugeot 3008. De fait, cette Buick est une 3008.

Par contre, si la Envision reprend le châssis, les technologies embarquées, les systèmes de conduite autonome du SUV français, elle s’en distingue par son groupe motopropulseur. Il s’agit d’un 4 cylindres turbo essence couplé à une boîte automatique à 10 rapports, inconnue au bataillon.

Derniers commentaires

  • r
    10/07/2020

    rmake

    Bonjour, quelle est votre source ? Aucune autre source ne mentionne une plateforme PSA pour la Buick Envision, c'est même le contraire, la plateforme tend a être la GM E2. Rien à voir avec PSA ni le 3008 donc. https://gmauthority.com/blog/gm/buick/envision/2021-buick-envision/#:~:text=The%202021%20Envision%20rides%20on,Buick%20Regal%20Sportback