logo La revue auto

La Revue Automobile vous présente le modèle Bugatti Centodieci

Avec la nouvelle édition spéciale Centodieci, Bugatti réinterprète l’ancienne supersportive des années 1990 sur de nombreux points. « Le défi consistait à ne pas s’inspirer du design de la voiture historique et à ne pas travailler uniquement de manière rétrospective. Nous souhaitions interpréter de manière moderne la ligne et la technologie de l’époque », explique Achim Anscheidt, designer en chef chez Bugatti. Le modèle est plus sportif et plus extrême encore que les hypersportives Chiron2 et Divo3. Élégante et intemporelle, à l’image de La Voiture Noire4, la pièce est unique pour les passionnés de Bugatti.

« Nous nous sommes confrontés à plusieurs défis techniques lors du développement et de la conception de la Centodieci », explique Achim Anscheidt. L’EB110 est beaucoup plus plate et anguleuse. Sur le plan du graphisme, cette supersportive de la fin des années 1980 est quasi bidimensionnelle. « La transposition de ce look classique dans un nouveau millénaire sans le copier s’est avérée délicate, tout particulièrement d’un point de vue technique. Nous avons dû définir une nouvelle manière d’associer les exigences aérodynamiques complexes de la technologie associée à la Chiron et une esthétique totalement différente. »