logo La revue auto

Audi a3 cabriolet enfin le printemps 2008

Après que BMW ait présenté sa Série 1 cabriolet, Audi ne pouvait laisser filer son rival de Munich dans une niche quasiment inexploitée : celle des cabriolets dérivés des petites berlines de standing. Voici donc l'A3 cabriolet, et comme sa concurrente bavaroise, elle se pare d'une capote en toile. Une formule qui a l'avantage de préserver un coffre décent : de 260 litres, le volume de ce dernier peut grimper jusqu'à 674 litres, banquette arrière rabattue. Notons enfin que ce toit souple peut se manipuler jusqu'à une vitesse de 30 km/h.

Exterieur_Audi-A3-Cabriolet_0 Exterieur_Audi-A3-Cabriolet_1 Exterieur_Audi-A3-Cabriolet_2 Exterieur_Audi-A3-Cabriolet_3 Exterieur_Audi-A3-Cabriolet_4 Exterieur_Audi-A3-Cabriolet_5
Voir la galerie photo
Sous le capot, on retrouve deux essences (1.8 TFSI de 160 ch et 2.0 TFSI de 200 ch) et autant de diesels (1.9 TDI de 105 ch et 2.0 TDI de 140 ch). Hormis le petit diesel, tous sont livrables avec la boîte DSG. Pour pallier à l'absence de toit, Audi a sérieusement considéré la rigidité de la caisse pour préserver un comportement dynamique.

Esthétiquement, c'est plutôt réussi, avec notamment des arceaux arrière chromés qui ajoutent un peu de gaieté à la poupe. La commercialisation est pour le printemps 2008.