logo La revue auto

Audi non au 5 cylindres en longitudinal

Revenu dans la gamme Audi en 2009, le 5 cylindres fait partie de l'ADN du constructeur d'Ingolstadt qui a bâti sa légende et ses succès en rallye sur la base de cette motorisation atypique...

Exterieur_Audi-RS3-2015_13
Voir la galerie photo

En marge de la présentation de la nouvelle A5 Coupé (à lire ici) , nous avons pu discuter de plusieurs sujets techniques. L’un d’entre eux concerne la potentielle arrivée, ou non, du 2.5 TFSI sur l’architecture longitudinale (à partir de l’A4). La réponse est sans appel, c’est non. Cette architecture moteur est réservée aux voitures ne pouvant pas recevoir le V6. 

audi

Mais l’élément le plus important dans cette information est que cela enterre définitivement toute idée de retrouver prochainement cette mécanique dans la R8 dont on sait qu’une version moins puissante est en préparation. Il apparaît, par conséquent, plus que probable que prendra place, dans la R8, le futur V6 des RS4 / RS5. 

Un petit rappel s’avère tout de même opportun. Le cinq cylindres Audi existe bel et bien, en série, en longitudinal. Pour cela, il faut aller aux Pays-Bas, chez Donkervoort, dont la famille D8 GTO est propulsée par ce merveilleux moteur. Et n’oublions pas qu’Audi s’y est essayé lors du Mondial de Paris de 2010 avec le Quattro Concept, sur base de RS5...