logo La revue auto

Corvette e ray la future corvette electrique

Le dépôt des marques Corvette E-Ray et E-Ray aux États-Unis par General Motors laisse à penser que le constructeur américain prépare une version à moteur électrique de son célèbre coupé. à moins qu'il ne s'agisse d'une version hybride à extension d'autonomie.

Exterieur_Chevrolet-Corvette-C7-Stingray_0 Exterieur_Chevrolet-Corvette-C7-Stingray_5 Exterieur_Chevrolet-Corvette-C7-Stingray_7 Exterieur_Chevrolet-Corvette-C7-Stingray_9 Exterieur_Chevrolet-Corvette-C7-Stingray_12 Interieur_Chevrolet-Corvette-C7-Stingray_17
Voir la galerie photo

Le marché des sportives électriques est amené à se densifier et les futurs concurrents de Tesla commencent à fourbir leurs armes. On pense notamment à Porsche avec sa Mission E qui verra bientôt le jour en série. On s'active également à Detroit, au siège de General Motors, plus exactement du côté de chez Chevrolet.

C'est en effet une Corvette électrique qui s'annonce, si l'on en croit un dépôt de marque effectué auprès de l'Office américain des brevets et des marques (USPTO) et repéré par un lecteur de Carscoops. GM a en effet enregistré les marques « Corvette E-Ray » et « E-Ray ». Si ça ne veut pas dire ce qu'on croit que ça veut dire...

S'y ajoute la sonorité commune avec Stingray, le nom de la génération actuelle (C7) de la Corvette. Cela voudrait-il dire que c'est pour très bientôt, en tout cas avec ce modèle ? Reste à savoir s'il s'agirait bien d'une sportive 100 % électrique ou d'une version hybride à extension d'autonomie, sur la base technique de la Chevrolet Volt, désormais bien maîtrisée par GM. Des réponses pourraient être fournies rapidement, c'est à dire début janvier, au salon de Detroit ou au CES de Las Vegas. 

Par ailleurs, l'évolution de la gamme Corvette pourrait aussi amener à l'apparition, à terme, d'une version à moteur arrière de cette GT. Un sacré double challenge pour Chevrolet.