Mitsubishi

Essai Mitsubishi Eclipse Cross : il n'a pas froid aux yeux !

Rouler en hiver, et en montagne, peut s'avérer être un véritable casse-tête en matière de circulation. Notamment en France, où l'on aime se laisser surprendre par quelques centimètres de poudreuse. Ainsi, le chaos se crée très rapidement dès la tombée des premiers flocons. La France, sans nécessairement vouloir la blâmer, fait encore figure de mauvais élevé. En effet, plus on remonte au nord et plus les règles de sécurité sont élémentaires : obligation de monter des pneus neige, entre autres.

+ de photos Mitsubishi Eclipse Cross S AWC

Lorsqu’on arrive en Norvège, à Geilo, eu égard à la quantité de neige – y compris sur la route – lors des premiers kilomètres effectués à bord du nouveau Mitsubishi Eclipse Cross, l’on se dit que le concept de « route » devient quasiment un artefact et l’on remercie la bienveillance de certains pour avoir eu l’intelligence de baliser les bords de chemins avec des bâtons rouges rétro-réfléchissants afin de délimiter l’espace routier au travers d’un immense un paysage blanc qui s’étend infiniment.

Car à travers les forêts de sapins, au milieu de nulle part, le manteau neigeux peut jouer de nombreux tours. En effet, il peut tomber en quelques jours, l’équivalent de plusieurs mois d’épisodes neigeux dans les montagnes françaises. Le gabarit du Mitsubishi Eclipse Cross est musclé, ses traits aiguisés, et ses roues impressionnantes. Sa calandre, équipée de phares obliques et ornée d’un discret logo diamanté, fait penser à un museau bordé de longues moustaches et lui forge un regard de félin sauvage. Juste en dessous, de longues lames lui confèrent une allure incisive dessinant les canines du gros chat sauvage prêt à affronter les éléments de la nature.

Drift sur la galce d'un lac gelé avec le Mitsubishi Eclipse Cross

Il y a quelque chose de fascinant lorsque l’on progresse dans une forêt vierge où d’immenses sapins foisonnent le long de la route. Serait-ce le silence assourdissant qui règne ? Une réminiscence de l’esprit de Noël qui nous transporte en enfance ? Ces étendues enneigées apaisent et invitent à la méditation.

Le seul son perceptible est le craquement de la neige sous le passage de la Mitsubishi chaussée de belles jantes 18" et équipée de pneus Continental Ice Contact 2, de véritables bottes de sept lieues lui permettant de se faufiler aisément tel Candeloro sur la glace.

La clé de son aisance dans ces contrées difficiles où même les plus aguerris sortent parfois de la route ou perdent le contrôle de la direction, c’est une technologie propre à Mitsubishi : le Super All-wheel control (SAWC). Le constructeur en est fier, et il n’hésite pas à le rappeler, car contrairement à la concurrence, il est « le précurseur des 4x4 et des SUV, avec le Pajero, qui a été le pionnier sur ce marché ».

Nous voilà rassurés, car pour arpenter ces chemins blancs, il nous fallait un vrai 4x4, et il se trouve que Mitsubishi en est la référence. Le directeur Europe Daniel Nacass est formel là-dessus : « ce n’est pas le marketing qui a dicté ce choix d’être sur le marché du SUV, mais plutôt un choix depuis 80 ans ». Le ton est donné ! L’on comprend ainsi que ce nouveau SUV n’a rien à cacher.

La Mitsubishi Eclipse est dotée d’une transmission intégrale permanente en association avec un moteur essence de 163 chevaux 1,5 MIVTEC relié à une boîte de vitesses automatique. Le nouveau système S-AWC propose grâce à un sélecteur différents modes selon le type de chemin que vous empruntez : auto - snow - gravier et off. Rien ne l’arrête, ni même la neige et encore moins la glace où la gestion électronique est une option salvatrice pour les passagers, ainsi que pour la voiture.

L’intérieur est sobre et élégant. Le confort y est irréprochable. On appréciera les sièges cuir chauffants ainsi que le pare-brise chauffant. Le niveau de finition va en gradation chez Mitsubishi avec un effort considérable déployé par le constructeur pour séduire une clientèle française qui ne connaît que trop peu sa réputation de spécialiste 4x4, et ce injustement.

Daniel Latif

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Mitsubishi Eclipse Cross : il n'a pas froid aux yeux !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter